POPULARITÉ
29

Le déterrage ...

Éditer
Publié dans
le 12.03.12
Blaireau_roland_clerc_326

Qu’est-ce que le déterrage ?

Le déterrage est un mode de chasse qui consiste à acculer un animal dans son terrier avec des chiens, c’est pourquoi on l’appelle aussi vénerie sous terre (le terme vénerie regroupant les chasses qui ne sont pas à tir mais à courre, avec utilisation de chiens).
Le terrier est ensuite ouvert par creusement et l’animal acculé, est saisi par des pinces puis tué.

Quelles sont les espèces concernées ?

En France, 4 espèces sont concernées par cette pratique : le Blaireau, le Renard, le Ragondin mais également le Rat musqué.

Périodes autorisées

- Le déterrage du Blaireau se pratique du 15 septembre au 15 janvier mais peut être autorisé pour une période complémentaire du 15 mai au 15 septembre alors même qu’en mai/juin, des jeunes sont encore présents dans les terriers.
- Le Ragondin comme le Rat musqué, souvent classés « nuisibles » dans les départements, peuvent alors être déterrés toute l’année.
- Le Renard, presque toujours classé « nuisible », peut être déterré toute l’année (en outre, il est également possible d’utiliser des produits, certes non toxiques, mais qui le contraignent à sortir du terrier, et il est alors tiré).

Les blaireaux, renards, ragondins et rats musqués, tout en étant des animaux de la faune sauvage, n'en sont pas moins comme chats et chiens, des êtres sensibles...

Les déterreurs avancent la nécessité de réguler ces espèces à cause des dégâts qu’elles commettraient.
Il faut d’abord relativiser ces dégâts, notamment ceux du Blaireau, dégâts très ponctuels (c’est la raison pour laquelle il ne figure pas sur la liste des espèces susceptibles d’être classées « nuisibles »; il est même protégé dans d’autres pays d’Europe).


Par ailleurs, si des dégâts sont avérés (par exemple aux digues, pour le Ragondin), d’autres moyens d’actions sont envisageables. Prévention d’abord, à chaque fois que c’est possible, et si en dernier recours une régulation doit être réalisée, que cela soit par des moyens infligeant le moins  de souffrances aux animaux.


En fait, la régulation est souvent invoquée par simple prétexte comme le montrent :
- l’existence de championnats de déterrage,
- le fait que régulièrement des chasseurs se justifient en indiquant qu’ils relâchent les animaux (mais alors pourquoi les capturer et leur faire subir ce stress ?).


Voir les articles liés :


Le Blaireau


Le Renard

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766847
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343441
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131405
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 211067
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41229
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283514

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy