22-07-2012

URGENT: avis à la population sur les "nuisibles " date limite 24 juillet!

- 1 +
Default_publication_picture

Aujourd 'hui , en cliquant sur "actuanimaux" ,  comme à l ' accoutumée , on apprend  que :

 
 

“Dans le cadre de la nouvelle réglementation promise par Borloo aux chasseurs et piégeurs, et malheureusement maintenue par le gouvernement récemment en place, un nouveau projet d’arrêté fixant les conditions de destruction de certaines espèces considérées comme « nuisibles » va paraître.

Avant sa publication officielle, cet arrêté est soumis à l’avis des citoyens jusqu’au 24 juillet 2012



on s '   inscrit  sur le site du Ministere de l ecologie à "consultation citoyenne ,

on  reçoit bun mail  disant "votre  compte est crée

on  appuie  sur le petit carré   à gauche 
on  peut  alors donner son avis :

j ai mis:

Les prédateurs naturels ont  une utilité reconnue par les scientifiques :
 
Au regard de la faune et de la flore, d’innombrables données scientifiques ont clairement établi l’utilité des prédateurs naturels dans leur environnement car ils sont des éléments essentiels à l’équilibre du milieu. Ces espèces participent également à la dissémination de la flore par propagation des graines dans leurs excréments ou par la façon de se nourrir.
Au regard de la santé publique, les prédateurs naturels jouent un rôle de police sanitaire indiscutable en éliminant des animaux morts ou vecteurs de maladies pour l’Homme.
 
Au regard des activités agricoles, les prédateurs constituent une méthode de lutte alternative naturelle et gratuite contre les dégâts causés par les micromammifères. Cet avantage financier devrait être pris en compte.
 
 
le cas du renard:
Si les installations (ruchers ou poulaillers) sont correctement entretenues et convenablement protégées, les attaques subies restent marginales et représentent des dégâts faibles et économiquement acceptables.
 
Ces prédateurs sont classés “nuisibles” pour favoriser le développement des populations d’espèces proies. Pourtant, les études menées dans ce domaine montrent que la limitation des prédateurs n’a aucun impact sur l’état des populations de leurs proies à long terme.
 
La chasse est un loisir ,un luxe,  il n ' est plus nécessaire de tuer du gibier pour se nourrir , et ne devrait pas primer sur l’intérêt général et la santé des populations.
 
Merci beaucoup d ' essayer d ' éviter à de nombreux  animaux d etre piégés si cruellement , ils n ont meme pas le droit de se nourrir , car l homme passe avant.



Informations
    • Date de début 21-07-2012
    • Date de fin 25-07-2012
Actions

Commentaires

Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter