POPULARITÉ
34

BELLE PLANTE AU JARDIN

Éditer
15-05-2018_(18)

Je viens vous parler d'une plante de mon Oasis, le LIN de nouvelle Zélande ou encore appelé Phormium, trés utilisée chez eux pour confectionner des paniers , des vêtements lorsqu'il est encore vert...

C'est un plante massive, super décorative, aux longues et larges belles feuilles vertes et crème.
Je ne vous fais pas l'article, quoique vous auriez tort de ne pas lui laisser une place chez vous. Tout cela pour vous dire que, lorsque ses feuilles sont fanées, devenues brunes, il est nécessaire, pour la beauté et l'esthétique du jardin, de les couper comme pour la hampe florale.

Et c'est là que je viens vous donner une idée , si elle n'est bien entendu pas déjà usitée: ne pas jeter. Prendre les meilleurs brins secs, faites en une gerbe qui finira de sécher à l'abri pour ensuite lesutiliser au jardin comme lien d'attache pour vos plantes ou encore au potager pour les tomates par exemple. Il vous suffit avec un couteau de suivre le fil de la feuille pour fabriquer à coût zéro des liens plus ou moins fins selon votre choix. Des années que je fais cela... ça fonctionne !! .De plus c'est très solide et super écolo,
Les autres feuilles pas récupérables sont à mettre au compost ou sur le terrain du jardin rejoignant le paillage se décomposant et nourrissant le sol .

Photo de mon Oasis: au pied de la plante un fagot de feuilles mortes - elles continueront leur vie... au potager .

Commentaires

2
2018-05-15 21:24:18 +0200

Cette plante énorme n'est pas rustique, elle est réputée pour geler en dessous de -6°C.

2

3
2018-05-16 08:58:03 +0200

A Sophila vrai !! - 6 dans la durée ce lin à 12 ans et habitant dans le Médoc avec la forêt, fait pas chaud l'hiver . Pour durer ne pas oublier de nettoyer, en la débarrassant de ses rames mortes qui en encombrant le pied à l'intérieur favorise le rétention d'eau qui gèle et tue la plante. De plus il suffit de protéger sa base extérieure, racines, en confectionnant tout autour un tapis de feuilles mortes ou autres végétaux et par-dessus un voile, cache-col pour l'hiver (faire 2 tours pour une bonne épaisseur). Les premières années, la petite plante peut être entièrement habillée d'un voile d'hiver.

3

3
2018-05-17 10:00:30 +0200

Cette belle néo-zélandaise du genre "Phormium" comme le signale victor est donc une exotique qui, heureusement, n'est pas, à ce jour, devenue envahissante.
Il y en a deux espèces à rusticité différente, et n'ayant aucun lien de parenté avec le lin (du genre "Linum") que l'on cultive en France:

  • Phormium colensoi
  • Phormium tenax, plus vigoureux.

Beaucoup de variétés ont été développées en horticulture, offrant une large palette de couleurs de feuillage et de hampes florales.

3

1
2018-05-19 19:03:28 +0200

Le Médoc est une région particulièrement douce, où vous pouvez vous permettre de cultiver des plantes exotiques !

1

À propos de l'auteur

Une course contre la montre est engagée......Que l'histoire de l'humanité dans la biodiversité dure..dure..dure...et encore .

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 28432
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 34995
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 934
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 202
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 140
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 1164

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy