POPULARITÉ
2327

Biodiversité et protection des océans

Éditer
Publié dans
le 26.04.15
Anemonedemer

Une grande proportion de notre planète (environ 70%) est un milieu maritime qui recèle des trésors et mérite qu’on étudie sa flore et sa faune et qu’on protège avec vigueur et ténacité sa biodiversité.

Selon le centre pour la biodiversité marine (1) près de 300,000 espèces marines ont été décrites à travers le monde et la liste n’est pas terminée.

En haute mer, les impacts des activités humaines se font sentir depuis plusieurs années. Avec la pêche ou la surpêche, le transport maritime (pétroliers et navires), la surexploitation des ressources (fonds marins) et la pollution continentale (déversements de produits toxiques) la vie océanique sous toutes ses formes se modifie, s’altère et / ou s’appauvrit.

Il y plus de 20 ans, la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 ne disait rien sur la protection de la biodiversité. Aujourd’hui, suite aux changements climatiques, la création de réserves marines devient primordiale pour l’humanité. En 2015, L’ONU a franchi une étape cruciale pour la protection de la biodiversité en haute mer.(2)

Protection et alliance à l’échelle mondiale

Même si plusieurs pays (Canada, États-Unis, Russie, Japon) sont très réticents à parafer une telle alliance, d’autres comme l’Union européenne, le Mexique, la Chine, l’Australie se regroupent pour négocier un tel traité sur le droit de la mer. (3) La France plaide aussi pour une gouvernance de la Haute Mer. (3) C'est l'avis de mme Catherine Chabaud du Conseil Économique Social et environnemental : «. . . la première chose à faire, c'est d'avoir une vraie bonne gouvernance des océans . . . ».
(voir la vidéo)
Verrons-nous apparaître bientôt des aires marines protégées ? Saurons-nous mieux gérer les ressources issues des grands fonds marins pour assurer un partage équitable ?

En 2015, dans notre Oasis Nature, nous tracerons un sentier sur le littoral marin pour amener les jeunes et les moins jeunes à découvrir ce monde fascinant mais fragile.

vignette : photo de Sylvain Miller

Denis Turcotte, ERE de l'Estuaire

(1) http://www.marinebiodiversity.ca/cmb/recherche/corridor-de-decouverte/especes-marines
(2) http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/429895/l-onu-progresse-vers-un-traite-pour-proteger-la-biodiversite-en-haute-mer
!3) http://www.biodiversite-marine.eu/la-france-se-positionne-pour-une-gouvernance-du-milieu-de-la-haute-mer/

Commentaires

3
2015-04-26 10:36:28 +0200

Humanité & Biodiversité salue votre initiative de création d'un sentier de découverte tracé dans le respect du site.

3

1
2015-04-26 13:33:09 +0200

Le sentier se réalisera dans le plus grand respect du site et les stations, points d'observation, ne seront visibles que sur des cartes. De plus, aucun spécimen ne sera prélevé.
Victor, la mer nous enseigne la vie. Et, la vie est encore plus belle dans son élément naturel.

1

0
2016-09-20 17:13:11 +0200

Très bonne initiative, il faut protéger les fonds marins.

0

À propos de l'auteur

L'Oasis nature l'Ere de l'Estuaire se situe sur un territoire où se côtoient des écosystèmes très différents qui se succèdent rapidement de la mer (Estuaire) à la forêt boréale. Sous l’œil attentif du merle bleu et du pygargue à tête blanche nous pouvons observer les mammifères marins et de nombreuses espèces très différentes les unes des autres. Ce site privé se situe dans la baie de Port-au...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 7118
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 35646
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 33
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 33
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 33
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 9234

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy