POPULARITÉ
687

La famine chez les oiseaux

Éditer
Pic_%c3%a9peiche_4069

C'est la famine chez les oiseaux dans la nature autour de chez moi!

Dans ma région, il a gelé fin avril alors que tous les arbres fruitiers étaient en fleur après une période très douce, puis encore neigé quelques jours après. Le résultat : aucun fruit cette année. Les seules baies disponibles sont les baies de sureau, car cet arbre fleurit en juin.

Ensuite, il a fait tellement sec pendant l'été, à part une pluie diluvienne le 8 août, que l'herbe n'a pas poussé. C'est aussi ennuyeux pour les éleveurs - qui ont dû acheter du fourrage, n'ayant rien à récolter dans leurs champs - que pour les animaux sauvages.

Donc, je nourris abondamment les oiseaux, très en avance par rapport aux années précédentes, où ils ne venaient que par temps de neige. Cela m'a donné l'occasion d'observer des espèces que je n'avais jamais vues les années précédentes : pic épeiche, sittelle torchepot, gobe-mouche, verdier, alors que moineaux, mésanges, chardonnerets, pinsons et rouge-gorge étaient déjà familiers de mon oasis. Les merles gonflent leurs plumes dans la bourrasque.
Certains sont friands de tournesol broyé ou pas, d'autres ont une prédilection pour les boules de graisse fourrées aux graines.

Des photos de ces visiteurs se trouvent dans la description de mon oasis.

Commentaires

1
2017-11-14 09:48:09 +0100

Il est vrai que j'ai remarqué la présence de nombreux merles, rouge-gorges, mésanges, moineaux, pies, chardonnerets, et autre rouge-queue; l'hiver s'est invité rapidement dans le piémont pyrénéen cette année; il va me falloir nourrir tous ces oiseaux plus tôt que l'an passé.

1

1
2017-11-17 18:41:00 +0100

Dans les Hauts de France, nous avons connu un très beau printemps suivi d'un été en demie teinte, modérément ensoleillé et globalement assez sec.
Mais nous avons la chance d'avoir quand même des pluies régulières qui font que les récoltes de fruits ont été bonnes globalement. Les quelques petites gelées un peu tardives n'ont pas abîmées les variétés locales.
Il en va de même pour les haies champêtre qui offrent de nombreuses baies en cette saison ( aubépine, églantier, lierre, viorne,cornouiller,fusain d'Europe, sureau...).
Hier encore nous avons cueilli 2 bons paniers de framboises (variété remontante) que nous partageons avec les petits enfants et...les oiseaux.
J'attendrai donc les premiers froids pour nourrir les oiseaux ; en règle générale, je commence vers la mi décembre.
Le changement climatique qui s'opère est net : J'ai 2 roses trémières qui vont bientôt fleurir !
Quand je vois , lors de reportages télévisés, la joie - bien légitime- des gens contents de profiter de températures exceptionnelles en novembre, je pense
qu'ils occultent complètement les problèmes de sécheresse présents et à venir qui risquent de changer leur vie.
Peut-être viendront-ils apprécier nos très belles et vastes plages ?

1

À propos de l'auteur

Après une carrière de chercheuse en physico-chimie des matériaux, je suis maintenant retraitée depuis quelques années, et m'occupe de mon jardin. Je m'intéresse particulièrement au climat terrestre et à sa préservation, ainsi qu'à la biodiversité, quoique je n'aie pas refait d'études de biologie...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 63
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 14490
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 65
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 51
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 50
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 867

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy