POPULARITÉ
747

Le Junco ardoisé

Éditer
Dsc04882

Je vous présente un fidèle et agile visiteur à mes mangeoires d’hiver.
Le junco ardoisé est un oiseau passereau de la famille des Embérizidés. Sa tête, sa poitrine et son dos sont gris ardoisé. Chez le mâle ce gris est foncé et presque noir. Son ventre et le dessous de sa queue sont blancs. Le bec est court et rosé. Ils ont des bandes blanches sur les ailes. Leurs yeux sont noirs et difficiles à voir dans leur plumage foncé. La femelle est semblable au mâle mais son plumage est brun clair et moins gris et noir. Le juvénile ressemble à la femelle sauf qu’il a des raies brunes sur sa poitrine.

Les juncos ardoisés vivent dans les forêts, les parcs et les campagnes. Ils sont présents sur tout le territoire du Québec sauf dans le nord Arctique. Des variations de plumage sont visibles dépendant du lieu géographique où ils vivent. Ils sont parfois la proie des faucons, des éperviers, des geais bleus, des corneilles et des écureuils.

Alors que plusieurs oiseaux migrent vers les tropiques, les juncos ardoisés sont de ceux qui passent la saison hivernale près de nos habitations et nos parcs. Ils préfèrent entre autre les endroits où poussent les mauvaises herbes, les bordures de la route, les bosquets et les conifères où ils peuvent trouver refuge par temps froids ou lorsqu’il y a des tempêtes. Ils fréquentent les mangeoires mais on les voit surtout par terre fouillant le sol afin de trouver des graines. En belles saisons, ils mangent des insectes, des fourmis, de chenilles, des petits fruits et des graines.

Le mâle choisit le territoire de nidification en avril et ce quelques jours avant la femelle. Il chante de joyeux trilles du haut des arbres pour attirer la femelle. Lorsqu’un couple est formé, ils choisissent souvent une vieille souche ou un tronc renversé pour construire leur nid avec des morceaux d’écorce, des brindilles, de la mousse et des poils d’animaux. Le junco ardoisé est fidèle à sa compagne. La femelle pond habituellement trois ou quatre œufs et elle a deux couvées par an. La vie d’un junco ardoisé est d’environ 10 ans.

Ces petits oiseaux sont nombreux à venir sous mes mangeoires. Ils sont amusants à observer lorsqu’ils fouillent en sautillant. Ils y trouvent des graines laissées par les autres oiseaux. Ils me font penser à des moines qui ne se lassent pas de leurs tâches. Je vous les présente ici dans cette courte vidéo que j’ai filmée en hiver.

Le printemps est de retour au Québec. Nous sommes au temps du sucre d’érable. Les oiseaux et les écureuils aiment boire l’eau d’érable qui jaillit de l’écorce des érables à sucre. Ils vont parfois boire directement aux goutterelles et aux seaux accrochés aux érables.

Bon printemps à chacun de vous. N’oubliez pas de vous sucrer le bec !

Commentaires

1
2018-03-14 02:31:41 +0100

Personnellement je me sucrerais bien le bec avec l'eau d'érable, ça doit être délicieux!

1

1
2018-03-14 03:52:32 +0100

Un délice! Et que dire du sirop d'érable... encore meilleur.

1

À propos de l'auteur

Artiste de la francophonie native du Québec.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 7273
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 24882
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 41
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 41
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 3896

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy