POPULARITÉ
34

Les coccinelles - Coccinellidae

Éditer
Fichier_coccinellidae_anatomie

Les coccinelles sont une famille d’insectes coléoptères qui comprend environ 3000 espèces dan le monde et moins de cent en France. Elles sont appelées « bêtes à bon Dieu », ou qualifiées d’"ogres à pucerons ». A ce titre, elles sont à préférer aux insecticides mais, avec l’introduction de coccinelles asiatiques importées, élevées et dispersées pour la lutte biologique, les coccinelles autochtones semblent menacées par ces concurrentes invasives. De plus, et contrairement aux coccinelles européennes, les asiatiques commencent à poser des problèmes. Ainsi, aux USA, récoltées avec le raisin, le goût du vin en est modifié !

Il est grandement préférable que la lutte biologique n'utilise que les coccinelles européennes à l'exemple de certaines villes (voir la vidéo ci-dessous).

 

Description

 

Ce sont de petits insectes au corps ovale, à la tête noire et aux courtes antennes rétractées au repos. Elles sont de couleur vive et chaque espèce présente un nombre de points noirs sur les élytres. Exemple : la Coccinelle à sept points (Coccinella septempunctata), la plus connue

 

Biologie

 

Les coccinelles hibernent dans les tas de bois, les fissures de murs, les trous dans les écorces d’arbres, sous les feuilles mortes…

L’accouplement a lieu au printemps et la femelle pond ses œufs minuscules ( environ 400) sur une plante envahie de pucerons qui seront la nourriture des larves sortant des œufs quelques jours plus tard. 

Ces larves se fixent à l’envers d’une feuille et l’adulte en sort au bout d’une semaine, d’abord jaune et devenant rouge (avec plusieurs points) en deux jours.

L'été elle vont en moyenne altitude, entre 600 et 800 m. Ce sont donc des migratrices estivales.

Elles sont  particulièrement actives au printemps. Se nourrissant surtout de pucerons dans lesquels elles injectent une salive contenant des sucs digestifs qui agissent avant l'ingestion.

 

Les coccinelles dans une Oasis Nature

 

Dans l’Oasis Nature elles n’ont pas à craindre les insecticides qui les tueraient aussi. Prédatrices des pucerons, les coccinelles ne piquent pas. C’est rassurant. Ce sont de précieux auxiliaires du jardin, sans inconvénient (sauf les asiatiques). La présence d'arbres ou arbustes les attire.

L’hôtel à insectes peut compléter les abris disponibles pour l’hibernation.

Si l ‘on veut favoriser les coccinelles autochtones menacées par les asiatiques parfois devenues dominantes, il faut apprendre à les distinguer (voir le document joint). Lorsque les asiatiques cherchent à entrer dans la maison pour passer l’hiver, ne pas les en chasser mais les attraper. Le grand froid les tue. 

 

Vous pouvez vous aussi créer une Oasis Nature

Vignette d'illustration sur Wikipedia

Commentaires

3
2012-11-24 12:42:59 +0100

Il est dit que la coccinelle peut ingérer 100 pucerons par jour et sa larve encore davantage !

3

1
2015-05-01 21:23:01 +0200

Oui, simple et génial à la fois : j'ai entendu ça, pour l'opération spéciale "distribution de larves de coccinelles" en Normandie; et c'est autant de produits chimiques évités. Pourquoi n'en prendrait-on pas exemple partout ?

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 766125
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 343112
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131377
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210880
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41225
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 283508

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy