POPULARITÉ
3494

Les confitures de coings

Éditer
Publié dans
le 08.10.15
Josse_28092015_004

Nous sommes en automne et la nature prend les couleurs les plus belles de toutes les saisons.

Notre Oasis au pied des bois donne de nombreux fruits, châtaignes, noix et coings.

Les confitures de coings sont un régal !

Nos haies changent de couleurs et les oiseaux sont au calme.
L'automne est aussi une période idéale pour faire des ballades dans le Perche où nous habitons. Mais nous trouvons peu d'arbres à coings.

Interrogation
Le coing n'inspire guère les poètes, je n'ai rien trouvé de séduisant.
Nos amis de la nature devraient être plus perspicaces.

Ci-joint: une peinture "Coings" par Francisco de Zurbarán, (1598–1664) contemporain et ami de Vélasquez.

Merci de vos contributions.

Commentaires

5
2015-10-08 13:15:30 +0200

Moi, je préfère la gelée de coings !
1. Lavez puis oelez les coings,coupez-les en quatre.
2. Déposez les quartiers de coings dans une casserole. Couvrez d’eau juste à hauteur des fruits.
3. Portez l’eau à ébullition, couvrez et laissez cuire à feu doux environ 45 minutes jusqu’à ce que les coings soient bien tendres.
4. Laissez ensuite égoutter totalement les morceaux de coings et les pépins dans une passoire.
5. Mesurez le jus obtenu. Comptez 800 g à 1kg de sucre cristallisé ou semoule par litre de jus.
6. Reportez le tout sur le feu, montez à ébullition en remuant et faites cuire sur feu moyen en écumant … jusqu'à consistance de gelée à vérifier en en versant une cuillérée, par ex sur une petite assiette.
7. Versez-la dans des pots à confiture d'abord ébouillantés et laissez refroidir.
...

5

3
2015-10-08 13:48:31 +0200

Le coing est le fruit du cognassier (Cydonia oblonga), présent à l'Inventaire National du Patrimoine Natuel (INPN)
http://inpn.mnhn.fr/espece/...

3

4
2015-10-08 16:44:51 +0200

Merci pour ces recettes alléchantes !
Je pensais qu'il fallait attendre que les coings aient subi les premières gelées avant de les cueillir et d'en faire confiture, gelée ou pâte. Ici, dans ma vallée des Hautes-Alpes, malgré l'altitude, ce n'est pas encore le cas. Je contemple ceux de mon jardin, ils parfument l'air à distance.

4

5
2015-10-08 20:24:22 +0200

Le jus ayant servi à faire de la gelée: il reste les fruits à écraser pour obtenir une pulpe fin. (Attention de retirer auparavant les pépins si vous ne les avez pas retirés avant la cuisson)
Pas de gâchis, continuez, pesez votre pulpe de coing. Ajouter la même quantité de sucre. Faites cuire doucement jusqu'à ce que la pâte se détache des bords du faitout. Étalez la pâte sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Coupez en dés au bout d'une semaine. Laissez sécher encore 1 mois, voire plus.
Enrobez de sucre, vous voilà avec de merveilleuses pâtes de coing.

5

3
2015-10-08 21:04:21 +0200

Puisque la publication plaît aux gourmand(e)s, il y a aussi possibilité de confiture ou de gelée de coings et de pommes en quantités égales...

3

3
2015-10-08 21:39:07 +0200

Une adhérente nous signale la friandise nommée le Cotignac d'Orléans
Nous en avons trouvé trace sur un site spécialisé:
http://www.cuisinedenotrete...

Le Cotignac d'Orléans est une délicieuse friandise à base de coings. Un compromis entre pâte de fruit et gelée. Les coings sont cuits dans du sucre puis le jus est coulé dans des petites boites d'épicéa.

La petite histoire: Les Grecs cuisinaient une préparation similaire, à base de coings confits dans le miel. Mais c'est en France, au cours du Moyen Age, qu'elle naquit véritablement, conçue par un pâtissier du village de Cotignac, dans le Var, qui se serait installé dans la région d'Orléans. Cette confiserie agrémenta régulièrement la cuisine du XIVe siècle. Elle fut, plus tard, la sucrerie préférée de François Ier. Et, signe de la persistance du raffinement, Louis XIV et Louis XV offraient des cotignacs d'Orléans aux ambassadeurs et autres invités de marque.

3

2
2015-10-09 21:37:38 +0200

Je n'ai pas l'impression qu'il y ait des coings dan le Nord de la France et j'avoue ne pas bien connaitre ce fruit.
Par contre, cette semaine, nous avons fait une confiture de sureau... A suivre pour savoir si nous avons réussi !

2

1
2015-10-12 09:30:54 +0200

La gelée de coing : ma madeleine de Proust. Merci Nelly pour la recette ;-)

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 225668
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 171771
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 62645
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 16936
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9369
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 202083

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy