POPULARITÉ
1048

Les jeunes de l'été

Éditer
Dsc09556_(1)

En été, nos oiseaux se font discrets. Les amours sont terminés. Ils dissimulent l'emplacement du nid, ils couvent, ils nourrissent. Le secret de la réussite pour permettre aux jeunes d'échapper aux prédateurs est de rester invisible. Les juvéniles sortis du nid sont encore nourris par les parents. Pour les voir, il faut scruter au plus profond des buissons. Le plumage des juvéniles est "passe muraille". Même pour un ornithologue averti, il n'est pas toujours aisé de les identifier.
Quelques images saisies dans mon Oasis du Bec du Feyi.

Commentaires

0
2017-11-09 20:30:29 +0100

"Les jeunes de l'été" et "Laissez vivre le bois mort" : Très intéressant ! Merci !
Des arbres morts, il y en a plusieurs tombés au sol dans mon bois de 50 ares .
Beaucoup d'arbres très hauts car ils ont poussé serrés et sans entretien. Au printemps , ça chante dans les hauteurs ! !!!

0

1
2017-11-10 10:06:58 +0100

On imagine mal les quantités de bois mort que l'on peut trouver dans des forêts naturelles et peu exploitées (je n'ose pas dire primaires) de nos régions. J'en ai eu une idée dans la forêt de Bielowiecza côté Belarus. Il y a presqu'autant d'arbres par terre ou morts, que vivants. Et la biodiversité suit. L'avifaune y est exceptionnelle.

1

Powered_by_tinkuy