POPULARITÉ
62
Pic_epeiche

Les différents pics que l’on trouve en forêts et dans les jardins sont les seuls oiseaux qui, à l’aide de leur bec, solide et pointu, peuvent creuser, en martelant le tronc d’un arbre à un endroit moins résistant, une cavité qui servira de chambre pour nicher ou dormir. Il s’agit d’oiseaux grimpeurs qui escaladent les troncs avec aisance.

Le nom du Pic vert est bien connu dans les campagnes mais le plus commun est le Pic épeiche. Ils sont sur la liste des oiseux protégés en France.

Le Pic épeiche - Dendrocopos major (photo ci-dessus)

Description

Ce pic, long de 20 à 23 cm, a un dos noir avec de grandes taches blanches sur les épaules et les sous-caudales rouges. Le ventre est blanc et rouge en bas
Les mâles ont un carré rouge sur la nuque que la femelle n’a pas.
Les jeunes ont le dessus de la tête entièrement rouge. Le pic épeiche vit presque exclusivement sur les troncs et dans les branchages des feuillus et des conifères.

Biologie

Il est grand amateur de graines de conifères. Pour cela il détache un cône qu’il transporte et va coincer dans une crevasse ou une fourche d’arbre adéquate pour extraire le graines une à une. Il répète ce manège qu’il utilise aussi pour ouvrir noisettes, glands, etc. Mais il n’est pas que végétarien. Il martèle les écorces pour s’emparer d’insectes, prélève fourmi et araignées.
Il se manifeste par des « kik » ou « «ptik » répétés, il fait également un tambourinage très rapide.

Le Pic vert –  Picus viridis

Pic vertDescription

Ce pic, au dos vert olive, mesure une trentaine de cm pour un poids d’environ 200g. Son ventre est gris-vert pâle, le sommet de sa tête rouge. La femelle se distingue par  l’absence de rouge à la moustache.

Biologie

Il affectionne les bosquets et les lisières de bois, en bordure de prés ou de jardins où il pourra rechercher sa nourriture au sol. Il y capture des insectes, des escargots et surtout des fourmis. Il prélève des insectes xylophages sur les arbres.

Son chant se compose de « rires » sonores, il tambourine rarement.

Les pics dans une Oasis Nature

Bien sûr, et à condition qu’ils ne soient pas dangereux, des vieux arbres doivent être gardés.
On peut favoriser l’installation des pics avec des nichoirs adaptés.
Lors d’hivers rigoureux, il est attiré par les boules de graisse de la mangeoire.
Il se posera sans doute dans le jardin (voir la vidéo ci-dessous) 

Voir l'article sur les auxiliaires du jardin

Vous pouvez vous aussi créer une Oasis Nature en remplissant la fiche d'inscription disponible ICI.

Commentaires

1
2012-10-24 09:31:07 +0200

Bonjour,

J'ai des pics verts et des pics épeiche qui viennent régulièrement dans mon jardin. Les friandises préférées des pics verts sont les fourmis jaunes présentes dans ma pelouse, ils adorent !
Amicalement,
Isabelle

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’érosion d...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 764620
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 338957
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 131218
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 210849
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41208
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 281903

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy