POPULARITÉ
267

Mes raisons de ne pas créer de mare dans mon Oasis

Éditer
Publié dans
le 19.05.18
Fontaine_gel%c3%a9e_4303

La préservation des zones humides est recommandée, c'est un fait acquis.
Pour être naturellement humide, un terrain doit être plat ou à peu près, et apte à retenir l'eau.
.
Mon Oasis se trouve en moyenne montagne, en contrebas de la rue du village, et sa pente varie jusqu'à 30% environ. Le torrent se trouve à 100 mètres à vol d'oiseau. Mon Oasis en est séparée par une maison en contrebas puis un champ relativement plat et humide. Il se trouve donc une zone humide non marécageuse à faible distance.
.
La nouveauté dans les Hautes-Alpes, c'est l'arrivée des moustiques. Je ne veux pas leur faciliter l'implantation !
.
J'ai une fontaine, alimentée en tout temps comme toutes les autres du village par une source dans la montagne. L'eau arrive à une température comprise entre 4 et 8°C selon la saison. Cela fait partie du patrimoine local... Son déversoir procure de l'humidité dans une zone du potager; l'eau s'avère même trop froide pour l’arrosage des légumes. Ce réchauffement de l'eau d'arrosage serait ma priorité.
.
Le sol du verger, enclavé et inaccessible aux engins de chantier, semble constitué d'un peu de terre rouge déposée sur des cailloux. Il m'évoque un éboulis de gneiss recouvert de terre accumulée au fil des siècles. Le tout est très perméable: l'eau ne ruisselle guère sur plus d'un mètre dans la pente. Difficultés techniques...
.
Enfin, le climat ne convient pas à l'aménagement d'une mare, car il gèle sévèrement en hiver. Depuis quatre ans, la température n'est pas descendue en dessous de -18°C pendant trois nuits consécutives, ce qui occasionne quand même une banquise sur le bassin de la fontaine et le gel de l'arrivée d'eau (vignette). Auparavant, j'avais pu relever -28°C la nuit pendant au moins une semaine en hiver, ce qui est un excellent traitement des doryphores car le sol gèle sur quelques dizaines de centimètres, mais se révèle destructeur des mares artificielles.
.
Donc voilà, rien que de sérieuses raisons !

Commentaires

À propos de l'auteur

Après une carrière de chercheuse en physico-chimie des matériaux, je suis maintenant retraitée depuis quelques années, et m'occupe de mon jardin. Je m'intéresse particulièrement au climat terrestre et à sa préservation, ainsi qu'à la biodiversité, quoique je n'aie pas refait d'études de biologie...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1387
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 14916
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 102
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 83
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 82
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 1184

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy