POPULARITÉ
1556

Votre façon de jardiner et votre empreinte carbone

Éditer
Publié dans
le 03.08.15
Dscn2308

Savez-vous que votre façon de jardiner peut augmenter ou réduire votre empreinte carbone ?

Prenons par exemple la tondeuse à gazon :
Une tondeuse 2 temps peut polluer énormément !
Alors, passez à la tondeuse à main ou à la tondeuse à pattes (mouton, chèvre, lapin, etc.) ou, à la rigueur, à la tondeuse électrique (si votre fournisseur d'électricité produit de l'électricité verte). Ou, tout au moins, tondez le moins possible.

Evitez aussi le souffleur électrique, un bon vieux râteau fait le même travail et vous musclera en même temps ! Quant au scarificateur électrique, vous pouvez vous en passer : une pelouse avec de la mousse c'est joli aussi. Et, si vous n'aimez pas la mousse, prenez un râteau scarificateur.

Parlons maintenant du compostage :
Pas question évidemment de brûler vos déchets de jardin, cette pratique émet du CO2 et d'autres polluants. Mais, il ne suffit pas de composter ses déchets de jardin, il faut aussi composter les déchets de votre foyer (60 % d'entre eux sont compostables, qu'il s'agisse de nourriture, de papier ou de carton). Si tout le monde adoptait cette pratique, cela réduirait d'un quart les émissions de méthane.

Bien, sûr votre commune ramasse vos poubelles et vos déchets verts, mais en compostant vous-même la majeure partie de vos déchets, les camions de ramassage font moins de rotation et réduisent donc leur empreinte carbone. Et vous, vous réduisez vos émissions carbone de 300 kg par an environ.

A condition , bien sûr de faire votre compost correctement. Il n'est pas question d'entasser n'importe comment vos déchets au fond du jardin. Un gros tas de pelouse pourrit et pollue et ne se composte pas car il ne contient que de la matière azotée. Par contre, s'il est mélangé pour moitié avec des déchets carbonés (cartons, feuilles, paille, papier, broyat de branches), vous obtiendrez un bon compost utile au jardin. Même chose pour vos déchets de cuisine, ils doivent être mélangés avec du papier/carton (essuie-tout, filtre à café, boîte à oeufs, rouleaux vides de papier toilettes, journal, etc ) lorsque vous les mettez au compost.

Et terminons par les arbres :
Les arbres sont de grands absorbeurs de CO2 : ils absorbent 26 millions de tonnes de CO2 par an sur toute la planète. Un seul arbre absorbe en moyenne 1 tonne de CO2 dans sa vie.

Et, tant qu'à planter un arbre, choisissez plutôt un arbre fruitier. Vous pourrez ainsi vous régaler de ses fruits.

Ça me fait penser également au problème des jardineries.
Faites pousser vos fleurs et vos plantes vous-même, à partir de graines ou de boutures. Vous éviterez les émissions de CO2 dues à la culture de ces plantes en serres chauffées et à leur transport. Vous éviterez également d'introduire dans votre jardin des plantes dopées aux engrais et aux pesticides (néfastes pour vous et la faune de votre jardin).

Vous voyez, même au jardin il faut réfléchir à la façon de se comporter.

Lorsque l'on fait un jardin c'est que l'on est sensible à la nature, il serait dommage que nos comportements la détruisent plutôt que la protègent.

NOTE H&B
Un incident technique lié à Facebook a fait disparaître, le 10 août 2015 des centaines de j'aime initialement enregistrés.

Commentaires

1
2015-08-03 12:18:14 +0200

Beaucoup de bon sens même si être parfait reste compliqué, s'en approcher est déjà un geste utile pour notre belle planète. Si le site a un lien pour faire un bon compostage je suis preneur.

1

2
2015-08-03 13:15:35 +0200

Parmi les "témoignages Oasis", on trouve souvent ce que l'on cherche ..
Voyez par exemple, pour le compostage: http://www.humanite-biodive...

2

3
2015-08-04 10:25:18 +0200

Pour réussir un bon compost, il faut :

   - des déchets carbonés : matières brunes dures et sèches, comme, par exemple, les feuilles, le broyat de branchages, la paille, le carton, le papier essuie-tout, les mouchoirs en papier, etc.

   - des déchets azotés : matières vertes, molles et humides, comme, par exemple, de la tonte de gazon, les épluchures de fruits et légumes, le marc de café et les sachets de thé, etc.

   - de l’eau : le compost doit rester humide (environ 60 % d’humidité) pour que la décomposition des matières organiques se réalise correctement.

   - de l’air : les organismes vivants servant à la décomposition ont besoin, comme tout être vivant, d’oxygène pour être en bonne santé et bien « travailler ». Le manque d’oxygène ralentit le processus et provoque de la fermentation et l’émanation de mauvaises odeurs.

Vous devez apporter la même quantité (50/50) de matière carbonée et de matière azotée à chaque fois et bien mélanger. Pensez également à aérer votre compost en faisant des trous avec une tige aératrice (ou une barre de fer ou un vieux manche d’outil ou même une tarière ou un vieux ressort de suspension de voiture), une fois par semaine.

J’espère que cet extrait de mon livre "Cultivez l'autonomie : créez votre jardin nourricier" répond à ta question Hugues.

3

2
2015-08-04 11:33:13 +0200

dans notre jardin, on passe la tondeuse à main. C'est simple, économique, silencieux et tellement plus agréable :)

2

1
2015-09-14 11:52:31 +0200

Beaucoup de bon sens !...
Lors des journées portes ouvertes des Oasis Nature, j'ai eu la chance de recevoir la visite du Maire de ma commune et je lui ai fait remarquer que je n'avais pas commandé de "poubelle verte" destinée aux déchets verts et ramassée tous les lundis sur la commune, grâce à mon compost : Belle économie pour la commune !
Des cours de compostage sont initiés sur la communauté de communes, les choses se mettent en place.

1

0
2015-09-14 21:53:38 +0200

Merci pour ces bons conseils. A cette période de l'année est il préférable de laisser le bac de compostage ouvert?

0

0
2015-09-15 08:18:49 +0200

Bonjour,

Il ne faut jamais laisser un composteur ouvert, les pluies risquent de lessiver tous les nutriments présents dans le compost. Si vous trouvez votre compost trop sec, vous pouvez ajouter un arrosoir d'eau de pluie à l'intérieur de temps en temps ou à la rigueur le laisser ouvert durant une petite averse, mais il faut le refermer ensuite.

0

À propos de l'auteur

Passionnée de jardinage depuis mon enfance (à 3 ans, je suivais déjà mon grand-père au jardin, avec ma brouette en plastique et mon mini-arrosoir). Je suis Guide Composteur. La permaculture fait partie de ma philosophie de vie et je l'applique dans mon Oasis depuis plusieurs années. Mettre l'écologie, le bio et la nature aux premières places pour mieux vivre au quotidien, voilà mon credo ! J...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 1053
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 3425
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 3418
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 49
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 48
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 4094

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy