27-06-2012

Biodiversité et anthropocène

- 3 +
Ile-paques

Lorsque Pierre Loti débarque à l’ile de Pâques en 1872 il n’y reste que 105 personnes. Pourtant, vers 1605 une population estimée entre 5 à 10.000 habitants vivait sur Rapa Nui « la grande Rapa », cette île au milieu de nulle part (la plus proche île habitée se trouve à 2000 km). Jadis la forêt y était dense et il n’y reste plus un arbre. Que s’est-il donc passé ? La thèse de Jared Diamond, dans son livre Effondrement est convaincante : il s’agirait d’un écocide.
 
De fait, on parle aujourd’hui du syndrome de l’île de Pâques (ou encore du Titanic), pour désigner ce prométhéisme forcené qui caractérise nos époques postmodernes.
Nous nous sommes rendus comme « maîtres et possesseurs de la nature », pour reprendre la terminologie de Descartes, capables, sans qu’il soit nécessaire même d’évoquer les menaces militaires et nucléaires (pourtant bien réelles), de mettre en péril notre propre espèce, voir toute forme de vie sur terre.
Serions-nous entrés dans l’ère de l’anthropocène ? A chacun d’en juger.

Mais pour l’heure revenons sur la biodiversité.
Le biologiste Gille Bœuf nous expose dans cette série de vidéos, de manière fort didactique, simple et limpide, les enjeux relatifs à l'impact de l'homme sur son environnement. Il est également président du Muséum national d'histoire naturelle.

Lien vers les videos :

http://aevigiran.over-blog.com/article-biodiversite-et-anthropocene-106777093.html
 

Commentaires

424904_10150677883569063_584644062_9256759_861979141_n
- 0 +
Nelly le 30 juin 2012 11:04:51
Le déclin environnemental de l'île de Pâques est-il dû à la déforestation par ses habitants ou à d'autres causes ? Deux thèses s'affrontent.
Et le récent déplacement d'une réplique de statue sans l'utilisation de bois est un nouvel élément confirmant la tradition orale des statues qui "marchent" ...
Donc pas de certitude pour aucune des deux thèses en présence ...
424904_10150677883569063_584644062_9256759_861979141_n
- 1 +
Nelly le 27 juin 2012 09:08:41
Coup de projecteur sur la FRB (Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité dont "Humanité et Biodiversité est membre). Elle a pour mission de favoriser au niveau national, européen et international les activités de recherche sur la biodiversité en lien étroit avec les acteurs de la société. Susciter l'innovation, développer et soutenir des projets, mobiliser l'expertise, sont autant d'actions au coeur de son dispositif. La formation la sensibilisation et la diffusion des connaissances accompagnent ses missions.
Logo_h_b_site_profil
- 1 +
Humanité et Biodiversité le 27 juin 2012 08:53:09
En complément un texte paru en 2008 dans "La vie des idées":
http://www.laviedesidees.fr/IMG/pdf/20080310_rechauffement.pdf
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter