Évaluation économique de la biodiversité

- 2 +
350px-fantastic_october_1961_front

L'encyclopédie libre wikipedia* s'est livrée à une recension des travaux sur l'économie politique et la biodiversité.

Elle montre la difficulté de l'exercice, oublie à ce jour les travaux de Sainteny sur l'écofiscalité et n'ouvre pas le chantier des possibles voies pour rectifier le tir.

Car la question du prix écologique, selon une formule du ministre Borloo, au moment du Grenelle, est difficile à construire économiquement. Internaliser les coûts externes ne peut se faire que si l'on donne un prix aux dégats.

Autre question redoutable, en période de récession, quelle marge de manoeuvre pour des objets non chiffrés, sauf à se contenter de la démarche sur les niches fiscales. en faisant la supposition que supprimer ces niches donnerait un vrai prix écologique. ce qui n'est jamais démontré.

Dernière interrogation, il faut trouver une valeur au temps dans le champ de la biodiversité, une "sorte de taux d'actualisation".

Ceci étant, sous la pression de certaines ONG environnemetalistes et de scientifiques ces questions sont posées. l'Europe prend le dossier au sérieux, l'ONU aussi, mais la crise monétaire est telle que la conférence de transition écologique risque de ne produire au mieux qu'un discours de la méthode lié au cycle économique.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89valuation_%C3%A9conomique_de_la_biodiversit%C3%A9

photo: couverture du magazine Fantastic d'octobre 1961 illustrnt la page de wikipedia

Commentaires

Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter