Commentaires

Isabelle
- 0 +
Isabelle le 20 juillet 2012 15:21:06
Je voulais bien entendu écrire agrile et non argile mais le correcteur automatique a eu raison sur mon obstination à corriger la proposition du correcteur.
Isabelle
- 0 +
Isabelle le 20 juillet 2012 15:19:47

Je viens de recevoir confirmation du Jardin botanique qu'il s'agit effectivement d'un détecteur de l'argile du frêne qui a fait des ravages considérables en Amérique du Nord. Je me doutais que c'était un piège à insectes mais je n'en étais pas certaine. Merci Nelly pour la mise à jour de l'information. Il y a aussi une partie du jardin botanique qui est réservée à rétablir la végétation locale. Les espèces invasives ont été éradiquées et les espèces locales ont été réintroduit dans le corridor boisé.
424904_10150677883569063_584644062_9256759_861979141_n
- 1 +
Nelly le 20 juillet 2012 11:21:52
UNE ESPÈCE INVASIVE

L'insecte nommé agrile du frêne dont parle Isabelle est originaire de Chine et d'Asie orientale. Sa présence en Amérique du Nord a été constatée pour la première fois en mai 2002, aux États-Unis et en Ontario. II aurait été introduit accidentellement par l'intermédiaire de caisses ou d'autres matériaux d'emballage en bois importés.

C'est un coléoptère qui s'attaque aux essences de frêne sur le territoire nord-américain et font mourir les arbres des avenues et des forêts très rapidement. Sa présence cause des préjudices écologiques et économiques. (Le bois de frêne est aussi utilisé dans la fabrication de meubles, de planchers de bois franc, de bâtons de baseball, de manches d'outils, de guitares électriques, de bâtons de hockey et d'autres objets qui doivent être solides et résiliants).

Le déplacement de produits potentiellement infestés, comme le bois de chauffage, les billes, les branches, le matériel de pépinière, les copeaux et d'autres produits du frêne, constitue le mode de propagation le plus courant. L'agrile du frêne se propage aussi de façon naturelle durant sa période de vol. Des recherches ont démontré que les adultes peuvent se déplacer sur une distance de 10 km, mais qu'ils restent généralement à proximité de l'endroit d'où ils ont émergé.

SOURCE : http://www.inspection.gc.ca/vegetaux/protection-des-vegetaux/insectes/agrile-du-frene/faq/fra/1337355937903/1337356019017

Et à propos d'espèces invasives, voir http://humanite-biodiversite.fr/doc/mille-milliards-de-pattes
Isabelle
- 1 +
Isabelle le 19 juillet 2012 02:40:39

Merci pour l'information. J'ai rempli le formulaire et entre temps, j'ai fait quelques recherches et il semblerait (j'attendrai confirmation) que ce soit un piège afin de détecter la présence de l'agrile du frêne.
Logo_h_b_site_profil
- 1 +
Humanité et Biodiversité le 18 juillet 2012 19:28:24
Bonsoir Isabelle

Le mieux serait de poser la question via http://www2.ville.montreal.qc.ca/jardin/courjbot_form2.htm

N'oubliez pas que le site Humanité et biodiversité est voué à la préservation et l'enrichissement des potentialités de la biodiversité...

Cordialement
L'équipe H&B
Rejoignez la communauté ou connectez vous pour pouvoir commenter