POPULARITÉ
18

Agriculture : nous demandons la dissolution de la cellule Demeter

Éditer
Publié dans
le 28.02.20
Rice-1549130_1920

A l’occasion de l’ouverture du Salon de l’Agriculture le 20 mars, le Président de la République l’a annoncé : « Je ne tolérerai aucune violence à l'égard des agriculteurs ». Humanité et Biodiversité ne peut qu’approuver un tel message, que ce soit à l’égard des agriculteurs ou de toute autre population.
En revanche, lorsque le Ministère de l’Intérieur établit une convention avec deux syndicats agricoles dont l’un des objectifs est de dénoncer des « actions de nature idéologique », les associations de protection de l’environnement ne peuvent que le condamner. Avec 26 associations, Humanité et Biodiversité dénonce cette mise à disposition de moyens publics, et demande dans un courrier au Premier Ministre la dissolution immédiate de la cellule Demeter.

2 défis à ne pas opposer : les conditions de vie des agriculteurs et la transition agro-écologique

Depuis plusieurs années, la situation économique et financière des paysans a fait l’objet de nombreuses études et communications. Comme l’ensemble de la société, nous estimons que la France doit être fière de ses paysans et que ceux-ci doivent percevoir des revenus décents.

Dénonçant systématiquement toute action violente et consciente de l’importance des mutations nécessaires, Humanité et Biodiversité et France Nature Environnement ont toujours prôné le dialogue dans les territoires pour la nécessaire transition du modèle agricole. Les associations du mouvement défendent dans toutes les instances une agriculture respectueuse des agriculteurs et de leur santé, de la santé de l’ensemble de la population et de l’environnement. Un travail du quotidien, avec des associations paysannes, pour améliorer les conditions de vie des agriculteurs de ce pays : leur assurer un meilleur revenu, de meilleures conditions de travail et une plus grande reconnaissance du travail qu’ils mènent au quotidien.

La cellule Demeter pénalise le fait de remettre en question l’agriculture intensive

Le 13 décembre, lors de la mise en place de cette cellule spécialisée, Christophe Castaner déclarait : « Nous devons assurer la sécurité des agriculteurs et les défendre impérativement ». Mais le problème réside dans le périmètre d’action de cette cellule. Le Ministre de l’Intérieur précise que ceci concerne « des actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ». Au-delà de l’affichage, il s’agit désormais de criminaliser l’expression d’une opinion, en contradiction formelle avec le principe de liberté d’opinion.

Avec 26 autres associations, Humanité et Biodiversité demande la dissolution immédiate de la cellule Demeter, condition indispensable pour apaiser les relations avec le monde paysan, dans une lettre ouverte adressée ce jour au Premier Ministre Edouard Philippe.

LIRE LA LETTRE OUVERTE

Le périmètre de compétence de la cellule DEMETER :

La nécessité d’appréhender la globalité du phénomène des atteintes au milieu agricole implique que le périmètre de compétence de la Cellule DEMETER englobe la prévention et le suivi :

  • des actes crapuleux, qu’il s’agisse d’une délinquance de proximité et d’opportunité (ex : vol isolé de gasoil ou d’outillage,etc.) ou d’une criminalité organisée voire internationale (ex : filière de vol de GPS agricole, etc.) ;
  • des actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques.

Peuvent ainsi être citées, de manière non exhaustive :

-les vols (d’engins, de matériels, de production, etc.) visant les exploitations agricoles de tous types (élevage, pisciculture, culture, viticulture) ;
- les dégradations (incendies, sabotage de matériel, etc.) commises à l’encontre des exploitations agricoles de tous types ;
- les cambriolages commis aux seins des exploitations agricoles (hangars, etc.) ou aux domiciles des agriculteurs ;
- les violations de domiciles ou intrusions visant des exploitations agricoles ou des professionnels de l’agro-alimentaire aux fins d’y mener des actions symboliques (libération d’animaux, tournage de vidéos clandestines,etc.) ;
- les occupations illégales de terrains agricoles aux fins d’installation temporaire par des groupes constitués de gens du voyage ou d’organisation d’événements festifs non autorisés (free-parties) ;
- les dégradations commises à l’encontre de certains professionnels liés aux milieu agricole ou agro-alimentaire (boucheries, abattoirs, activités de transport d’animaux d’élevage, etc.) ;
- les actions anti-fourrure liées à des élevages spécifiques ;
- les actions menées par certains groupes antispécistes vis-à-vis du monde de la chasse, intimement lié au monde agricole (impact de la régulation cynégétique sur la protection des cultures, identité rurale, etc.) peuvent être intégrées à la cellule DEMETER en fonction des circonstances.

En savoir plus sur : https://www.interieur.gouv.fr/Le-ministre/Dossiers-de-presse/Presentation-de-DEMETER-la-cellule-nationale-de-suivi-des-atteintes-au-monde-agricole

Commentaires

1
2020-03-02 02:02:58 +0100

Je préfère le label "Demeter", agriculture biodynamique.
https://www.demeter.fr/

1

2
2020-03-02 10:17:47 +0100

Pour le moment, les bulletins de vote des agriculteurs et des lobbies qui les soutiennent pèsent plus que les bulletins des défenseurs de la nature et de l'environnement. Cela a commencé à changer aux dernières élections européennes, souhaitons que cela se confirme aux municipales.
BRAVO à H&B de ne pas baisser les bras.
Je suis fier et heureux de faire partie d'une des associations qui a signé cette demande de dissolution de la cellule Demeter créée pour opposer plutôt que pour essayer de rapprocher.

2

0
2020-03-03 23:16:30 +0100

On doit impérativement changer notre façon de consommer, on devrait prendre le temps d'aller parfois chez des producteurs, acheter en direct chez des petits producteurs locaux qui propose des produits sein. Il y a partout autour de chez vous j'en suis sur !

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783206
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 348273
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 137408
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 218162
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41474
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 291073

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy