POPULARITÉ
3142

Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Éditer
Publié dans
le 28.08.20
Grive_musicienne_4

Contre l'avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et malgré les pressions politiques exercées (rendez-vous obtenu auprès du cabinet du Premier Ministre) et malgré une campagne médiatique et diverses manifestations, le Président de la République a pris une sage décision et, après avoir reçu le Président de la FNC en présence de Barbara Pompili, Ministre en charge de l'écologie, a décidé d'interdire la chasse à la glu.

Cette décision dont il faut se réjouir était fortement espérée.
Espérée au niveau européen ; la France était le dernier pays à pratiquer cette chasse. Voulue obstinément par les associations de protection de la nature avec la Ligue pour la protection des oiseaux qui avait interpellé de nombreuses fois le gouvernement ainsi que le Conseil d'Etat. Humanité et Biodiversité s'était toujours associée à ces démarches et les avaient soutenues.

Cette chasse n'était pas sélective car il n'y avait pas que les merles et grives qui se faisaient engluer. Toutes sortes d’oiseaux se faisaient prendre dont des espèces protégées. La vidéo tournée par le LPO prouvait, s'il en était encore besoin, que cette chasse non sélective était mortelle pour de nombreuses espèces de passereaux protégés. La seule sélection était la taille (en gros, tous les oiseaux de la taille égale ou inférieure à un merle, appelés souvent tous d’ailleurs indistinctement becs-figues, se faisaient prendre).

Cette chasse est cruelle car il y a beaucoup de casse ; les pattes et ailes des passereaux sont très sensibles et il faut beaucoup de patience et de soins pour ôter la colle et soigner plumes arrachées, pattes et ailes cassées ou fracturées.

A noter le soutien massif de la population pour la suppression de cette chasse cruelle qui s'est manifesté aussi bien dans les sondages d'opinion que dans les consultations publiques, avec, pour cette dernière, la colère de ne pas être entendu. Ce soutien a été déterminant, retenons la leçon.

Espérons que dans un an cette sage décision présidentielle soit définitivement confirmée. Restons vigilants ! Et qu'on ne garde trace de cette pratique, qui a eu son intérêt autrefois notamment alimentaire, que dans nos écomusées et pour les travaux de nos historiens et ethnologues.

Voir la position d'Humanité et Biodiversité sur la chasse

Photo : Grive musicienne (Turdus philomelos) - Flickr

Commentaires

4
2020-08-28 19:23:19 +0200

Je ne boude pas mon plaisir !.. un si long combat !...
La brèche est ouverte, à nous de saisir l'opportunité ...Plus de 17 000 tourterelles, plus de 100 000 Alouettes des champs n'auront sans doute pas la même chance... Mais l'Europe pourra nous aider au prochain printemps ..
Je retiens que , jamais, il ne faut baisser les bras, bravo les associations de protection de la Nature dont H & B ... Je retiens également que l'opinion publique a "obligé" nos politiques à repenser leurs schémas... C'est bien ENSEMBLE que nous y arriverons !

4

3
2020-08-29 00:52:06 +0200

Bravo mais il faut continuer et pérenniser cette interdiction pour toutes les saisons à venir !!!! Concernant les tourterelles des bois et les alouettes il faut diffuser, parler, convaincre ....

3

1
2020-08-29 10:59:11 +0200

Je voudrais préciser que mon ´bravo ´ s’adresse à la ministre et surtout à toutes les associations de défense des animaux et non à Macron et je pense que le titre de cet article ´Emmanuel Macron proscrit....’ le Roi a dit .......hum hum.... est un peu....bizarre.

1

1
2020-08-29 23:56:33 +0200

On s'était demandé si ça servait à quelque chose de répondre aux consultations publiques et s'il fallait continuer. la réponse est oui entre autres actions. Il faudra surement y revenir dans un an. M. Macron va devoir répondre à d'autres demandes dans d'autres domaines mais qui concernent tous la biodiversité et le climat.

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783626
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 365988
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 143093
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220214
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41521
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 291600

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy