POPULARITÉ
11

Les bouquetins du Bargy en sursis ?

Éditer
Publié dans
le 11.09.14
2821064-jpg_2455582_652x284

Des bouquetins du massif de Bargy sont porteurs de la brucellose, raison pour laquelle 230 individus – pourtant d'une espèce protégée !- ont été tirés en 2013. Et il est à craindre que, très bientôt, l’ensemble des bouquetins soit éliminé. Contre l’avis de l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail).
Humanité et Biodiversité, opposée à ces tirs, l’a fait savoir au cabinet de la Ministre.

Pour approfondir le sujet voir ci-dessous le billet de notre Président paru sur le site du Point.

Ce cas est symptomatique d’un problème récurrent dans les cas de zoonoses et les mêmes erreurs se répètent. Ce fut le cas avec la rage et le tir des renards dans les années 70 (le tir ne faisait qu’accentuer la propagation de la maladie en accentuant les déplacements des renards, c’est la vaccination qui a pu régler le problème) et rappelons-nous l’épisode de la grippe aviaire avec une décision d’interdiction des sorties scolaires pour observer les oiseaux !
Bien sûr que les zoonoses sont des sujets sérieux et qu’il faut prendre toutes les précautions pour éviter des atteintes aux troupeaux, voire la propagation aux humains pour certaines maladies. Mais il faut gérer ces cas sereinement, « réfléchir avant de tirer » pourrait-on dire.

C’est pourquoi nous avons porté l'idée que le prochain Plan National Santé Environnement mette en place un dispositif pérenne et transparent, associant toutes les parties, pour traiter de ces crises sanitaires.
Malheureusement le prochain PNSE, c’est pour 2015, trop tard pour les bouquetins ?

Billet de Hubert Reeves

"Dans la réalité, il arrive parfois que deux objectifs respectables s'opposent. Il peut y avoir de bons arguments en faveur de l'un et de l'autre. Il devient alors nécessaire de choisir." Cet été, un de mes billets commençait ainsi. J'exposais le cas des dauphins Maui sacrifiés pour des forages pétroliers.

Aujourd'hui, restons en France... Des bouquetins ont établi leurs pénates dans le massif du Bargy, en Haute-Savoie. Et deux camps s'opposent : des défenseurs des bouquetins d'un côté, des éleveurs de l'autre, qui réclament leur abattage. Les documents récoltés par nos scientifiques, experts d'Humanité & Biodiversité, m'ont éclairé.

Veuillez m'excuser d'aborder un dossier un peu technique, mais cela est ici nécessaire.

Abattage total

Certains bouquetins ont la brucellose, maladie contagieuse dont l'impact économique est important quand elle se répand dans des élevages d'ovins ou de bovins. Et cette maladie peut infecter des humains... Conclusion : maladie grave. Elle est d'ailleurs inscrite dans le Code sanitaire pour les animaux terrestres de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE).

Le bouquetin est, en France, une espèce protégée depuis 1982 (l'espèce a dû être réintroduite tant elle fut chassée). Mais il y a une raison à l'abattage demandé : il résulte de la présence effective, en 2012, de la bactérie du genre Brucella dans une exploitation laitière du sud du Bargy... la bactérie étant passée des bouquetins aux bovins.

Alors, un arrêté préfectoral, pris en octobre 2013, autorisa les abattages en le restreignant aux animaux de plus de cinq ans... Vaste opération et les cadavres furent évacués par hélicoptère. Des éleveurs font maintenant une demande d'abattage total des bouquetins dans ce massif. Le fait que les animaux sauvages jouent le rôle de réservoir infectieux pose un problème et il faudrait, selon eux, les éradiquer jusqu'au dernier.

Tel est le problème. Nous admettons qu'il faille éliminer le réservoir de la bactérie dans le seul massif où il existe. Oui, mais comment ?

Une contamination accidentelle

Le dossier a été ouvert avant la nomination de madame Royal. À l'époque, la décision initiale d'abattage a été prise contre l'avis du Conseil national de protection de la nature (CNPN). Et l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), saisie en juillet 2013 par les ministres de l'époque (Écologie et Agriculture), a remis ses avis. On peut en conclure que le risque de transmission de la brucellose aux cheptels domestiques reste minime, l'infection étant circonscrite aux seuls bouquetins de ce massif, ce qui restreint donc beaucoup la probabilité d'une contamination. Celle d'un cheptel domestique qui s'est produite en une unique circonstance sur douze ans de cohabitation des animaux domestiques et de la faune sauvage correspondrait plutôt à un événement de type accidentel et exceptionnel. Et l'Anses précise que son "analyse ne permet pas de confirmer la nécessité de mettre en oeuvre dans l'urgence les actions d'abattage envisagées".

Depuis, certaines personnes parlent d'un test qui permettrait une détection rapide sur le terrain : sa fiabilité serait assurée et il suffirait d'anesthésier l'animal pour savoir s'il doit être abattu ou épargné. D'autres parlent de vaccination...

Certes, c'est aux deux ministres actuels de décider, mais est-il bien raisonnable de demander des avis pour ne pas en tenir compte ? D'autant que l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a, en 2014, désigné l'Anses comme centre de référence pour la brucellose, reconnaissant ainsi le travail de cette agence...

Protéger l'élevage, il le faut. Oui ! Mais il importe aussi de minimiser les torts faits à la vie sauvage.

Vignette: © Franck Guiziou/Hemis.fr/AFP

Un problème sans doute lié à Facebook a fait disparaître le score d'audience qui s'élevait à plus de 2000

Commentaires

2
2014-09-11 11:57:15 +0200

Rappel: L'infection est facilement transmissible à l'homme et essentiellement acquise par le contact direct avec les fluides d'animaux contaminés ou par la consommation de produits laitiers non pasteurisés.

A verser au dossier: une étude scientifique de la brucellose ovine et caprine en France pbliée en avril 2014. Le but était d'évaluer les relations génétiques entre les souches historiquement isolées chez l'homme, les ruminants domestiques et sauvages dans le Sud de la France…
C'est en anglais. http://www.plosone.org/arti...
On peut retenir des investigations supplémentaires mises en œuvre dans les massifs voisins qu' aucun autre cas de brucellose chez les ruminants sauvages n'a été identifié. C'est donc bien circonscrit au seul massif du Bargy.

2

1
2014-09-12 22:23:13 +0200

En Haute-Savoie, le précédent foyer datait de 1999 dans un élevage de bovins et d'ovins de la commune du Reposoir au nord du massif du Bargy.
La faune sauvage a assuré un relais «silencieux» entre les foyers de 1999 et de 2012.
Document ONCFS : http://www.oncfs.gouv.fr/IM...

1

1
2014-09-14 16:16:51 +0200

Le dossier des bouquetins du Bargy sur le site du ministère de l'agriculture, de la page 2 à la page 6 du Bulletin épidémiologique de décembre 2013 http://agriculture.gouv.fr/...

1

1
2014-10-11 09:13:45 +0200

Le lundi 29 septembre 2014, après trois semaines durant lesquelles il était tenu à garder le silence en raisons des élections sénatoriales, Georges-François Leclerc s’est exprimé hier soir sur le dossier des bouquetins du Bargy. Le préfet de la Haute-Savoie va demander leur abattage total avant leur réintroduction. Seule solution « robuste et rapide » pour assainir le massif de la brucellose dit-il.
Lire et écouter là: http://www.francebleu.fr/in...

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 790409
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 366600
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 154766
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220166
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43571
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 292289

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy