POPULARITÉ
13

Loi biodiversité : le compte n'y est plus !

Éditer
Publié dans
le 09.05.16
Graminees

COMMUNIQUE DE PRESSE

A la veille de l’examen du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages par le Sénat, ce mardi 10 mai 2016, le texte manque singulièrement d’ambition. Humanité et Biodiversité et ses partenaires associatifs (LPO, FNE, FNH, WWF et ANPCEN) en appellent à la responsabilité des sénateurs à qui il revient de réintroduire, 40 ans après la loi de 76, les principaux marqueurs de ce projet afin d'en faire une réussite.

Après la première navette parlementaire puis la deuxième lecture par l’Assemblée nationale, le texte était déjà le résultat de nombreux compromis. Des propositions importantes avaient été laissées sur le bord du chemin, comme l’intégration de l’Office de la chasse et de la faune sauvage dans l’Agence française pour la biodiversité, le piégeage des oiseaux à la glu, l’interdiction du chalutage en eaux profondes ou la reconnaissance de l’animal sauvage comme un être sensible, pour ne citer que certains.

Après l’examen en Commission aménagement du territoire et développement durable du Sénat, le texte est passé sous le seuil d’acceptabilité. En effet, on note de manière non exhaustive dans le texte soumis au Sénat demain :
- la suppression de la notion de paysages nocturnes dans les principes fondamentaux ;
- la suppression du principe de non régression du droit de l’environnement ;
- l’affaiblissement du principe de solidarité écologique et du principe d’action préventive ;
- l’affaiblissement de l’Agence française pour la biodiversité en lui imposant une direction commune avec l’Office national de la chasse et de la faune sauvage pour la gestion des polices de l’eau et de la chasse, tandis qu’aucune ressource affectée ne lui est accordée ;
- la suppression de l’exigence d’absence de perte de biodiversité dans le cadre de la compensation écologique, tandis que le dispositif de compensation par l’offre n’est toujours pas conforme aux directives européennes et à l’exigence d’une véritable démocratie environnementale ;
- la disparition de la taxe additionnelle sur l’huile de palme non durable ;
- la disparition de l’encadrement de la publicité dans les parcs naturels régionaux ;
- la disparition des espaces de continuités écologiques proposés aux collectivités territoriales pour la mise en œuvre de la trame verte et bleue ;
- la suppression des zones prioritaires pour la biodiversité.

Nos organisations souhaitent le rétablissement de ces dispositions, la consolidation du Conseil national de protection de la nature ainsi que l’interdiction des néonicotinoïdes, insecticides impliqués dans la disparition des insectes pollinisateurs. Ces mesures sont cruciales pour l’avenir de la biodiversité.

Nos organisations appellent aussi à la correction de mesures régressives introduites par la Commission développement durable dans le texte, tels l’encouragement de la production hydroélectrique au détriment des continuités des rivières ou encore l’exonération de demande de défrichement dès lors que le déboisement émane de jeunes agriculteurs.

Les derniers sondages sont constants : plus de 80 % des Français accordent une importance primordiale à la préservation de la biodiversité. En l’état, le projet de loi ne répond ni aux attentes de la société française ni aux impératifs écologiques, économiques et sociaux qui lui étaient assignés.

Nos organisations demandent au gouvernement de se mobiliser avec force sur ce projet de loi, et en appellent à la responsabilité des sénateurs devant leurs concitoyens afin de témoigner de leur compréhension des enjeux du XXIème siècle.

Commentaires

0
2016-05-09 18:48:22 +0200

Elle s'appelle comment déjà cette Commission ?
Il va falloir changer son nom...

0

1
2016-05-09 18:56:50 +0200

J'espère que le lobbying tel que je le conçois et en lien avec une démocratie participative pourra faire valoir nos droits et avis ...

1

0
2016-05-09 20:53:08 +0200

C'est donc un chantier qui continuera même après le vote de la loi, et ce sera difficile, car la loi sera votée ...
C'est toujours une tristesse et un questionnement de voir une loi ambitieuse se voir réduite à une peau de chagrin au final ...
Une tristesse parce que ce n'est pas une bonne nouvelle.
Un questionnement à multiples tiroirs :
- Est-ce que les scientifiques ou les associations n'ont pas su expliquer clairement, ou n'ont simplement pas été entendues ?
- Quelle est la compréhension réelle de notre gouvernement et nos élus face aux bouleversements environnementaux ? Leur ambition réelle ?
- Qu'est-ce que nous, citoyens, devons comprendre de tout cela ?
- Et tant d'autres questions satellites ...

"Espérons que les scientifiques ont tort, que les conséquences visibles n'ont pas de pertinence, et que tout va bien" n'est pas une réponse satisfaisante.

0

2
2016-05-09 23:36:43 +0200

Je suis persuadée que les politiques, quels qu'ils soient, ont parfaitement bien compris les enjeux en vigueur, mais ce ne sont plus les politiques qui dirigent le monde.
À nous de devenir une force de lobbying pour contrecarrer les autres.

2

2
2016-05-10 08:23:08 +0200

A mimiaile

Avez-vous cliqué sur la pastille 1+1=3000 en page d'accueil?
Soyez ambassadrice de notre association pour en renforcer la représentativité.

2

0
2016-05-10 12:46:54 +0200

oui j'ai cliqué dessus et je l'ai envoyé à plusieurs de mes amis et sur ma page Facebook publique

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 790410
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 366600
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 154850
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220168
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43571
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 292300

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy