POPULARITÉ
319

Produits phytosanitaires : le Gouvernement a tranché...

Éditer
Publié dans
le 21.12.19
800px-vin-ard%c3%a9chois-pesticides

...peut-être ?

Nous avions informé nos lecteurs de notre position, à l’occasion de la consultation électronique, sur les distances d’épandage de produits phytosanitaires.

Nous disions alors :
« Il convient tout d’abord de rappeler que, par essence, les produits phytosanitaires, qu’ils soient « naturels » ou de synthèse, sont pour la plupart des biocides, et donc, que, indépendamment de leurs impacts sur la santé humaine, ils ont, directement ou indirectement, un fort impact sur la biodiversité.

A ce titre, l’objectif de restreindre leur usage, ainsi que celui des autres biocides pouvant être disséminés dans l’environnement (certains médicaments vétérinaires, désinfectants, produits de protection divers) aux situations pour lesquelles il n’y a pas d’alternatives techniquement et économiquement utilisables doit demeurer au centre des politiques publiques.

De même, nous considérons que les distances de sécurité qui seraient définies doivent s’appliquer non seulement aux zones habitées mais aussi aux espaces naturels protégés (réserves naturelles, cœur de parc nationaux, …). »

A ce stade, la consultation est résumée dans le dossier de presse: « 53674 contributions ont été reçues. De façon générale, l’ensemble des contributions illustre l’existence au sein de la population de positions très contrastées sur la question de l’utilisation des produits phytosanitaires et de la mise en place de zones de non-traitement aux abords des habitations. Une part importante des participants ont exprimé de fortes inquiétudes sur l’incidence de ces produits sur la santé, mais également sur l’avenir de la profession agricole. Le dispositif retenu par le Gouvernement est issu de ce processus. »

  • Comment se satisfaire d’une telle conclusion ?
  • A quoi servent ces consultations électroniques ?
  • Comment donner confiance dans la parole publique avec une telle absence totale de transparence ?

A cet égard la CNDP vient de remettre une expertise sur ces pratiques de consultation, autour des questions de la chasse et de espèces protégées; la conclusion est sans appel : « Ainsi, à première vue, l’utilisateur de la plateforme n’a pas possibilité de savoir qui est en charge de l’analyse des commentaires, ni comment cette analyse est conduite. 4 consultations sur les 16 analysées évoquent le bureau chasse de la DEB, ce qui nous a été confirmé par les agents : le bureau chasse est en charge des consultations publiques les plus conflictuelles et clivantes, car il s’agit le plus souvent de celles qui portent sur des arrêtés relatifs à la chasse. L’exigence posée à l’article 1 de la Charte de la participation du public de recourir à un tiers garant pour rédiger le bilan n’est donc pas respectée »

Les données sur les pesticides dans l'air ont été rendues publiques le 18 décembre et permettront de préciser cette question de l'exposition (même s'il semble assez difficile d'extraire des tendances).

Nous reviendrons dans un prochain texte d’analyse sur les annonces gouvernementales.

De l’ANSES, on peut dès à présent retenir ce travail de recherche:
« En ce qui concerne l’exposition par inhalation, une campagne de mesure des résidus de pesticides dans l’air a été lancée en juin 2018 en collaboration avec l’Ineris et ATMO France. Environ 80 substances sont analysées à partir de 50 sites de mesures, en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer, pour un total d’environ 1500 échantillons sur la durée de la campagne. Ces mesures permettront d’alimenter les données d’exposition et de définir une stratégie de surveillance des pesticides dans l’air ambiant. Un premier rapport est prévu en 2020. »

Il reste à analyser, après diagnostic scientifique, la démarche contractuelle des chartes d’engagement issues d’une concertation locale.prévue sous la responsabilité du préfet:
Les utilisateurs de produits phytosanitaires, en milieu agricole et non agricole, sont encouragés à mettre en place des chartes d’engagements au niveau départemental, précisant les conditions d’utilisation des produits phytosanitaires à proximité des zones d’habitation. Elles définiront notamment les mesures de protection des riverains. Ces chartes reposent sur un dialogue préalable entre utilisateurs des produits, riverains, élus, associations et tout autre acteur concerné. Leur élaboration suivra un processus pré-défini dans les textes réglementaires.

Vignette: Traitement des vignes en Ardèche.9 juin 2018- Auteur: luigifab

Commentaires


0
2020-01-13 20:02:48 +0100

constat : l'intérêt prime sur le l'éthique, le respect de la vie .
L'intérêt rend aveugle et sourd, lâcheté et inconséquence volontaire animent les acteurs morbides d'excès criminels pour nos sociétés et la planète...
Souhaitons qu'une majorité réfléchie, consciente et responsable chez les jeunes renverse cette situation extrême.
Les destructions irréversibles sont incalculables, Je me souviens qu'il y a 50 ans la médecine dénonçait l'effet létal des pesticides sur les Hommes et l'environnement, pourquoi faut-il que l'Homme persiste consciemment dans sa démarche d'autodestruction ...L'évolution va trop vite, je constate que l'Homme est incapable mentalement de gérer les outils monstrueux qu'il invente. Les générations se succèdent trop rapidement, l'expérience manque . Je ne suis pas de ce monde, mon Grand-père né en 1853 nous a transmis par mes parents la vie au temps de Napoleon III et j'ai entendu toutes les catastrophes suivantes par des proches survivants qui les ont vécues, ce que je vois actuellement est aussi dramatique pour la VIE au niveau mondial que toutes les horreurs des siècles passés, alors il faut AGIR, ouvrir les yeux, soyons unis...

0

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783608
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 365915
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 142998
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 219769
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41514
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 291430

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy