POPULARITÉ
333

Hommage à Marcel Barbero qui nous a quittés

Éditer
Publié dans
le 11.05.20
Image-a20101201t004833_m_191_1_103_7_le

Le Professeur Marcel Barbero, né à la Seyne-sur-Mer (Var) le 11 juillet 1940 est décédé le samedi 2 mai 2020. Il était l’un des meilleurs spécialistes de la flore et des écosystèmes de haute montagne des Alpes et surtout des grands systèmes orophiles méditerranéens. Un hommage unanime est rendu à cet éminent scientifique, ancien Directeur du Laboratoire de Botanique et d'Ecologie Méditerranéenne à la Faculté des Sciences et Techniques de Saint-Jérôme, Marseille. Il a joué un rôle majeur dans la gouvernance de l’UMR IMEP au cours des années 1990. Il a su localement réformer la place de l’écologie de manière à repositionner cette discipline dans les nouveaux courants thématiques (écologie du paysage, génétique des populations, biogéographie évolutive).

Expert reconnu et homme de terrain il a consacré une bonne partie de ses activités à la protection de la nature. Il a contribué à la création du Parc national du Mercantour, et fut membre du conseil scientifique jusqu’à ce jour. Il s’est investi aussi pour l'environnement dans le cadre de la région PACA, où il a été de 1982/2002, Président du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel Régional. Il fut consulté pour l'élaboration des ZNIEFF des départements de la région, pour la préfiguration de zonage des sites Natura 2000 et pour l'élaboration des documents d'objectifs et d'application.

Il a formé des générations d’étudiants français ou étrangers qui appréciaient sa connaissance encyclopédique, ses points de vue parfois iconoclastes et sa passion communicative à faire mieux comprendre et préserver la biodiversité méditerranéenne.

Son infinie bienveillance, sa forte parole légendaire et ses immenses connaissances vont nous manquer.

Commentaires

0
2020-05-11 23:42:24 +0200

Il rêvait encore en septembre dernier de faire classer le massif du Marguareis, à la frontière italienne, connu pour ses paysages et pour sa flore endémique.

0

0
2020-05-13 10:36:14 +0200

"L'orophilie" la botanique, je crois bien malheureusement que beaucoup s'en fichent et cela semble être le cadet de leurs soucis . Les fleurs c souvent chez le marchand du coin .. Et bien pas que, les fleurs =la vie =manger aussi etc .... j'adore les fleurs, pour leur utilité leur beauté leur vie . merci.

0

À propos de l'auteur

Nadia Loury. Géographe-écologue fait du conseil stratégique en biodiversité auprès des entreprises ou des établissements publics. Elle a travaillé 10 ans pour le Parc national du Mercantour dont elle cartographié la zone cœur en géomorphologie- géologie. Elle a écrit plusieurs livres, dont la "mémoire des paysages" ed Glénat, (1992). Elle a été 10 ans directrice du parc floral de la Source, O...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 649
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 182
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 253
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 14
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 8
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 3353

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy