POPULARITÉ
7

L'histoire des chèvres.. sans fable

Éditer
Publié dans
le 16.08.12
Ch%c3%a8vres22


Elles ont été mangées il y a 2200 à 2300 ans dans une grotte de l’actuelle Namibie, et ce simple fait leur donne un statut considérable. La preuve en a été donnée par leurs dents, mises au jour dans le site de Leopard Cave, dans la région d’Erongo, par des chercheurs du Muséum national d’histoire naturelle et du Musée national de Namibie. Des molaires très précisément datées au carbone 14, qui font des chèvres à qui elles appartenaient les plus anciens vestiges d’élevage connus à ce jour dans toute l’Afrique australe.



Dans la grotte de Leopard Cave, en Namibie: outils en pierre et en os, objets de parure, tesson de poterie... et la plus ancienne dent de chèvre jamais mise au jour dans cette région du monde.



Publiée dans la revue scientifique PLoS ONE du 11 juillet, cette découverte ne manquera pas d’alimenter le débat - déjà vif – portant sur la chronologie et les modalités d'émergence de la domestication des animaux dans le sud de l'Afrique. Si la date de 2000 ans BP (« Before Present ») est communément admise pour situer la première apparition des caprins domestiques dans cette région, les modalités de leur arrivée restent en effet controversées.


Pourquoi un tel intérêt pour quelques dents de chèvre? Parce qu’elles sont vieilles de deux à trois siècles de plus que les plus anciennes découvertes jusqu’alors dans cette région. Et parce qu’ils ont été mis au jour dans l’ouest de l’Afrique australe, ce qui donne une indication sur le chemin de leur provenance.


Principale ressource économique dans un grand nombre de pays en développement, la chèvre semble plus apte à suivre les déplacements humains que les autres animaux d’élevage. Elle est également moins exigeante pour son alimentation. Pour toutes ces raisons, cette espèce domestique a peut-être joué un rôle central à l’époque néolithique, lors de la diffusion de l'agriculture. Son origine en Afrique semble se situer au Proche et au Moyen-Orient - le fameux Croissant fertile -, où l'on trouve encore son ancêtre sauvage ainsi que de nombreuses preuves archéo-zoologiques d'un processus de domestication datant de 8500 à 9000 ans.


C’est après cette période que les choses sont moins claires, comme l’explique David Pleurdeau, chercheur au département de préhistoire du Muséum (Paris) et premier signataire de cette publication :


"Tout ce qu’on sait, c’est que la chèvre était présente en Afrique du nord il y a 10 000 à 6000 ans, et qu’on la retrouve en Afrique australe il y a environ 2000 ans. Entre ces deux époques, que s’est-il passé ? Mystère. Mais en gros, deux hypothèses s’affrontent", explique-t-il.


La première, l’hypothèse migratoire, suppose que les premiers éleveurs sont progressivement descendus vers le sud  avec leurs animaux, jusqu’à peupler l’ensemble du continent. La seconde, l’hypothèse de la diffusion culturelle, considère que ce ne sont pas les populations humaines mais leurs pratiques qui se sont délocalisées. Les animaux domestiques se seraient alors déplacés de proche en proche, par vol de bétail par exemple, au sein de populations autochtones de chasseurs-cueilleurs.


"L’hypothèse de la diffusion culturelle, poursuit le chercheur,  est actuellement la plus en faveur parmi les archéologues, qui font remarquer qu’on n’a retrouvé aucune preuve directe de grands mouvements de populations en Afrique durant cette période. Mais de récentes analyses génétiques appuient l'hypothèse migratoire, et laissent imaginer une arrivée importante de nouvelles populations d’éleveurs en Afrique australe il y a environ deux millénaires". La balle au  centre, donc, dans l'attente de nouveaux indices.


Qu’apportent à ce débat les chèvres de Leopard Cave ? Par leur situation géographique, elles permettent à tout le moins de privilégier, parmi les différents itinéraires que peut avoir emprunté le bétail,  une route occidentale le long de la côte atlantique.



Vue de la grotte de Leopard Cave (Erongo, Namibie) où ont été découvertes les dents de caprinés



Les préhistoriens retourneront en septembre sur les lieux afin de mener des fouilles plus larges aux alentours de la grotte, pour tenter de savoir si des caprinés se trouvaient là en grand nombre (ce qui étayerait la piste des éleveurs) ou non (ce qui ferait pencher la balance vers l'hypothèse des chasseurs-cueilleurs).


Une question d’ordre identitaire pour les Namibiens, dont l’enjeu n’est pas tant de retracer l’histoire des chèvres que de mieux comprendre l’origine des peuplements humains, dans une région du monde qui est aujourd'hui la leur.


Catherine Vincent


Source: http://animaux.blog.lemonde.fr/2012/07/17/mais-que-diable-allaient-faire-ces-chevres-en-namibie/


 


La domestication de la chèvre: voir le lien dans Informations, ci-dessous.

Commentaires

3
2012-08-17 11:33:52 +0200

SURVOL : Le boeuf, le porc, le mouton, la chèvre,le lapin, ... le canard, le dindon, ... nous les devons à la biodiversité sauvage. La domestication puis l'élevage pour les animaux, la culture pour les plantes... L'humanité passe progressivement du paléolithique au néolithique, du prélèvement à la production, et, en gros, du nomadisme à la sédentarisation. L'organisation sociale des sociétés humaines entraîne l'urbanisation et une rupture avec la nature...
Aujourd'hui, il faut retisser les liens... On s'y met. Et, semble-t-il, la société civile plus vite que les gouvernements?

3

2
2012-08-17 12:59:06 +0200

La société dite civile va plus vite que les politiques, dont la temporalité est l'élection.
Cela est respectable, mais sans projet d’avenir.

2

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 231250
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163763
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61437
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15917
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9418
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 196532

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy