POPULARITÉ
73

"L'honnête homme" aujourd'hui

Éditer
Publié dans
le 11.03.14
Carte-du-tendre_1_


  • A tous les amateurs de jardinage…

  • Le printemps est tout proche et la douceur de cette fin d’hiver rend impatients tous les habitués du râteau, de la bêche ou du plantoir. 


             Une des passions quotidiennes qui animent nos contemporains se vit, en effet, dans les jardins. Que ces jardins soient simplement visités ou entretenus avec flamme et force sollicitude.


 Et tous ces jardins offrent des images les plus variées. Ils reflètent ce que nous sommes ; nous y mettons notre sensibilité, nos volontés et toute notre personnalité. Il y a des jardins libertaires qui s’épanouissent en dehors de toutes entraves, d’autres subissent le joug d’un tyran qui se veut «comme maître et possesseur de la nature », selon la formule cartésienne. Des jardins de curé, d’autres de rapport, certains partagés, quelques-uns pittoresques, baroques, etc...


Et pourtant, l’art du jardinage n’est-il la meilleure école de sagesse ? C’est une activité « élémentaire » qui nous met en relation avec tous les « éléments » de l’environnement, la terre qu’on retourne, l’eau que l’on récupère ou dans laquelle on patauge, l’air que l’on hume et le feu d’une broussaille : elle permet des retrouvailles avec le cadre naturel dont nous avons peut-être perdu le voisinage et la parenté. Elle nous impose de savoir regarder tout autour de soi, observer tel massif, tel bourgeon qui éclot, surveiller les boutures ou marcottages et aider leur effort vers la vie. Avoir le nez en l’air aussi, anticiper le temps qui peut surgir, les nuages, le sens du vent…La bise du nord qui pourrait s’avérer dévastatrice.


Une belle école de sagesse où l’on oublie son éventuelle arrogance et où l’on se met au service de ce qui n’est pas soi. Il y faut une dose d’humilité ; n’y a-t-il pas du François d’Assise chez tout amateur de jardinage ? La posture du jardinier la plus fréquente exige d’être courbé, l’échine quelque peu cassée, le corps baissé, les mains terreuses, tout attentif au moindre frémissement des « simples ». 


Et puis, quelle leçon d’enthousiasme ! A l’arrivée du printemps une joie presque infantile habite l’amateur de jardinage. Il y a tant de plantes à préparer, de pots à transplanter et de terre à retourner ! Une lettre célèbre de Madame de Sévigné rapporte l’engouement qu’elle ressentait aux Rochers, en avril, lorsqu’une fièvre anime la nature, et que mille nuances explosent et que l’on  « couve de ses yeux ». Du vert bien entendu mais aussi du rouge des petites pousses, et comme tout cela est  inégal,  « cela fait un mélange trop joli de vert et de rouge », écrit-elle. Un spectacle que nous retrouvons, nous autres modernes, pour peu que nous l’observions attentivement, pittoresque, impressionniste et exaltant.


Et pour celui qui s’active dans son jardin, son enthousiasme passe par toutes sortes d’étapes dignes d’une initiation. Pour en rester à une image contemporaine de la célèbre épistolière, l’apprenti jardinier dans sa relation à son paysage peut suivre l’un des chemins de la Carte du Tendre, celui qui part de « Nouvelle Amitié », en allant vers «  Soumission », « Petits Soins », « Assiduité », « Empressement », « Grands Services »,  « Sensibilité », « Obéissance », pour arriver à « Tendresse sur Reconnaissance ». Tous ces villages imaginaires qui pour les Précieux et Précieuses du XVIIème figuraient les étapes de l’expression amoureuse, peuvent tout autant symboliser pour les fervents du jardinage d’aujourd’hui leur passion entêtante.


La sagesse du jardinier est ainsi faite qu’elle ressemble à celle de « l’honnête homme » du grand siècle : discrétion, délicatesse, connivence…


Il sait  que le jardin décide en dernier recours, il le laisse évoluer, ce bout de terre qui est aussi capricieux qu’un vol de martinet.


Le temps est à la douceur. Que nous conseillent les experts jardiniers ? Peut-on s’activer dès maintenant, ou faut-il être patient comme  « l’honnête homme » du XVII° ? 

Commentaires

2
2014-03-12 19:20:58 +0100

L'honnête homme est jardinier…
Le temps,l'observation et la recherche font l'honnête homme, l'amour le rend jardinier!

2

1
2014-03-13 12:27:01 +0100

Merci Grenouille pour ce joli message !

1

0
2014-03-13 12:42:57 +0100

Merci pour vos commentaires.
Ils sont sympathiques.

0

À propos de l'auteur

J'enseigne les lettres et la philosophie à paris. Je suis provincial d'origine et je le reste dans l'âme. Je crois profondément à la diversité, la biodiversité qui fait toute la richesse de la nature, mais aussi la diversité culturelle et humaine. Il n'y a que les jumeaux homozygotes qui se ressemblent totalement. Chaque être humain a sa particularité et doit l'épanouir dans un monde qui tend ...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 5808
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 6378
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 100
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 54
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 53
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 115

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy