POPULARITÉ
6

Le jardin, un paradis phantasmé /3

Éditer
Publié dans
le 12.03.14
Mike_059

  • Puis survinrent les herboristes, souvent des hommes religieux, qui transmettaient leur savoir et leurs acquis à des apprentis sélectionnés qui, après quelques années, pouvaient prétendre au titre...

Ces herboristes mués en jardiniers lorsqu'ils se devaient de cultiver des plantes médicinales non indigènes créaient des jardins réguliers de simples qui sont à l'origine de bien des jardins de cloître... Et lorsque qu'ils herborisaient, ils récoltaient les plantes en des lieux précis sous des conditions précises avec des conditionnements adéquats.... Finalement en combattant les sorciers païens, les chrétiens ont dû, après quelques siècles tout de même, revoir leur copie et trouver un substitut qui finalement remplit à peu près le même rôle...
Puis survint le médecin, ce qui est une autre histoire! Dans les jardins médicinaux, nous avons abordé brièvement trois types de jardins et tous avec une symbolique mystique forte. Les frontières entre le religieux et le médicinal sont souvent bien minces...
 

LE JARDIN RELIGIEUX

Ces types de lieux regroupent plusieurs entités distinctes; ils peuvent être un endroit naturel dans lesquels des divinités y sont vénérées et priées, des zones plantées par des hommes dans lesquelles le végétal est un lien direct avec les divinités comme les forêts sacrées africaines, des lieux méditatifs ou encore des lieux récupérés d'anciennes croyances païennes par de nouvelles religions telles les sources et fontaines bretonnes.

Le jardin religieux ou mystique a atteint son paroxisme dans la culture Zen au Japon. Là ce sont développés des jardins méditatifs qui ont pour vocation de placer l'homme face à sa condition. La nature y est représentée de façon abstraite et tout à fait réaliste dans un espace clos et souvent le végétal y est inexistant ou très peu représenté comme dans le jardin du Ryoan-jii où finalement les mousses sont le seul aspect végétal présent.

Le jardin religieux répond aux nécessités des sociétés d'avoir une représentation géographique des courants mystiques qui permettent ainsi d'asseoir les croyances et assurer une ferveur populaire facilement identifiable par les populations concernées.

La nature y est exaltée et y est vécue comme un moyen facilitant l'accession paradisiaque de la vie post-mortem, et comme un révélateur de la recherche d'un bien-être...

Du Monts des Oliviers au Fuji Yama en passant par Uluru et la montagne sacrée des arborigènes australiens, ce qui est remarquable est la constante référence à la genèse donc au paradis originel auquel nous sommes appelés à retourner.

... à suivre

Commentaires

0
2014-03-13 20:42:00 +0100

Une publication évoque l'herboristerie et ses remèdes
http://www.humanite-biodive...

0

À propos de l'auteur


Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 104
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 1
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 0
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 0
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 0
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 0

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy