POPULARITÉ
84

Les "bonnes" affaires du commerce équitable

Éditer
Publié dans
le 16.07.14
Arte_journal

Ce reportage, diffusé le 15 juillet 2014, soulève un voile sur le commerce "équitable". Il remet en cause des labels, à la fois dans le domaine des conditions de travail des ouvriers, la pratique des marges élevées des grandes surfaces, et sur le harcèlement sexuel dans les plantations de thé au Keynia. Par ailleurs, les contrôleurs des labels sont étrangement complaisants.

La présentation

http://boutique.arte.tv/f9129-le_business_du_commerce_equitable

Le reportage  visible pendant 7 jours à partir du 15 juillet

http://www.arte.tv/guide/fr/047127-000/le-business-du-commerce-equitable?vid=047127-000_PLUS7-F

On peut reprocher à ce reportage de nous laisser sans solution

pour acheter un "peu éthique".

 Rediffusion mardi 22.07/2014  à 9h00

 

Commentaires

4
2014-07-16 08:45:08 +0200

Equitable ?
Exploitant des travailleurs haïtiens sans papiers et quand même détenteur du label Max Havelaar …
Lz label Rain forest est contestable lui aussi...
Belle idée …parfois dévoyée.

4

0
2014-07-17 12:04:43 +0200

Nombreux sont, je pense, ceux qui le savaient. Il faudrait donc des contrôles menés par des organismes indépendants, et des labels équivalents, en commerce équitable, à ce que sont Nature&Progrès ou Ecocert pour l'agriculture biologique...
Toutefois, dans "Artisans du Changement", une émission est dédiée à une figure du commerce équitable dont l'on suit le périple, et qui en donne une bonne image...http://www.artisansduchange...

0

1
2014-07-17 13:03:34 +0200

Juste une remarque: il y a label et label
La marque AB est une marque collective de certification, d’usage volontaire et propriété du ministère de l’agriculture.
Les conditions d’usage de cette marque à des fins de communication, ainsi que son graphisme sont contrôlés par l’Agence Bio sous la responsabilité du ministère de l’agriculture.

Max Havelaar délivre et gère son propre label.

1

1
2014-07-17 13:09:20 +0200

Je découvre la charte de Nature & Progrès:

"Cahier des charges
Pour pouvoir bénéficier officiellement aujourd’hui de l’appellation “bio”, un produit de provenance animale ou végétale doit répondre à des critères précis, consignés depuis 1991 dans les cahiers des charges européens de l’Agriculture Biologique. Ceux-ci sont contrôlés par des organismes certificateurs agréés (certification par tiers imposée par le règlement européen). Nature & Progrès gère quant à elle ses propres cahiers des charges indépendamment de la réglementation européenne. Ces cahiers des charges sont depuis 1964 co-construits et régulièrement mis à jour. Ils s’élaborent en concertation entre les adhérents professionnels et consommateurs. Nature & Progrès défend les Systèmes Participatifs de Garantie, alternative à la certification par tiers, garants de l’approche solidaire qu’intègre le mouvement de la Bio." http://www.natureetprogres....

1

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 226412
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163762
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61436
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15915
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9417
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 196531

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy