POPULARITÉ
5745

Les Japonais appellent cela des "bains de bois"...

Éditer
Publié dans
le 11.11.14
Hr_et_c%c3%a8dres_hd

Hubert Reeves aime les arbres. Il va à leur rencontre en toute saison - dans son Oasis Nature (vignette ci-contre) - et sur les sentiers forestiers de la Puisaye.

PassionRando lui consacre un long article dans son numéro d'automne 2014 sous la plume du journaliste Pascal Leygoute.

La direction de ce magazine à la Fédération française de la randonnée pédestre vous en offre la lecture.
Nous l'en remercions chaleureusement.

Extraits:
«J'ai besoin de ces rendez-vous avec la nature, de préférence seul avec elle. Un tête-à-tête qui me manque quand je suis trop longtemps citadin ou qu'un trop mauvais temps me prive de sorties champêtres.
Printemps, été, automne, j'aime les couleurs des feuilles, la découverte des fleurs du sous-bois, des fossés et des talus. Chaque promenade est aussi un tête-à-tête avec moi-même. Ie fais le point»
«j'aime beaucoup marcher dans la forêt. Les Japonais appellent cela des "bains de bois': Vous partez seul dans la forêt. Puis vous marchez, vous ne pensez à rien. Vous vous laissez pénétrer par les arbres qui vous parlent d'une certaine façon. Et il y a quelque chose qui se passe. Un contact s'établit entre vous et cette présence végétale.»

Lire l'intégralité: pdf ci-dessous.

Commentaires

4
2014-11-11 10:23:07 +0100

Voilà un bel article et un superbe témoignage. Je m'y retrouve un peu, ayant régulièrement besoin de voir les arbres, les montagnes, besoin d'arpenter les espaces naturels, même s'ils portent l'empreinte de l'homme depuis bien longtemps. Je ne tolère la ville qu'une journée, pas plus...Sinon, je m'y réfugie dans les espaces verts (exemple: le jardin des plantes à Montpellier ou le jardin des Doms à Avignon, d'où la vue est en plus fantastique)...Si des arbres citadins prenant, l'automne, des couleurs rousses, des feuilles, des plantes dans les jardins des villes apportent du bonheur, j'avoue cependant qu'un passage, l'été 2013, au parc de la Tête d'Or à Lyon ne m'a pas apporté satisfaction. Alors que chez nous chantaient cigales et grillons, là-bas régnait le silence derrière le bruit des passants. L'herbe tondue rase manquait beaucoup de fantaisie, même si elle apportait un tapis (théoriquement interdit!) aux gens venus chercher cette vitale verdure. Mais cette nature domestiquée reste tout de même un bienfait pour les citadins, et la fréquentation des parcs nous le prouve. Que serait New-York sans Central Park ? (Un enfer?). Je remarque, en passant, que ce sont surtout les siècles passés qui nous ont légué ces beaux héritages. Notre siècle ne crée plus d'espaces verts, l'urbanisation s'étend de bitume en béton et tôles commerciales, sans prendre en compte ce besoin urbain de biodiversité. Bien sûr, ça et là, un rond-point peut-être ponctué de plantes, un trottoir parsemé d'arbes "en cage" (cerclés par une barrière métallique et assidûment élagués), mais il manque de véritables espaces verts dans ces villes qui ne cessent de s'étendre. Les pavillons ont parfois un jardin. Parfois, ce jardin est conçue de telle façon qu'il favorise la biodiversité (il y a de beaux exemples). Souvent hélas, les gravillons et les voitures y règnent...Pour finir sur une note positive, nous avons de beaux espaces naturels à arpenter, en France, dans toutes nos régions, et profitons -en !

4

0
2014-11-11 12:35:26 +0100

Merci pour ce partage !

0

2
2014-11-11 14:37:06 +0100

Oui, Monsieur Reeves, vous avez complètement raison, les arbres et la nature font du bien aux humains dans un face à face avec eux mêmes. Pour moi, personnellement, c'est la meilleure des relaxations, c'est même un vrai moment de méditation...'

2

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 790394
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 366591
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 154608
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220165
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43568
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 292244

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy