POPULARITÉ
4

Peste porcine. Les chasseurs mobilisés en Lituanie

Éditer
Publié dans
le 17.02.14
Peste-porcine.les-chasseurs-mobilises-en-lituanie

En Lituanie, le long de la frontière belarusse, la chasse aux sangliers est ouverte. Pas de quartier ! L’objectif est de freiner la propagation de la peste porcine. Sans danger pour l’homme, elle peut décimer les élevages porcins. Aucun traitement n’est disponible aujourd’hui.

Le gouvernement lituanien a déclaré fin janvier un état d’urgence dans les régions frontalières avec le Belarus, qui selon Vilnius est la source de l’épidémie de peste porcine africaine. Tous les sangliers chassés dans ces régions qui sont également proches de la Pologne seront incinérés si les tests devaient prouver la présence du virus.

Membre de l’Union européenne depuis 2004, la Lituanie a imposé un embargo temporaire sur le transport des porcins sur pied en provenance des zones affectées et prend en compte aussi un abattage.

Les responsables des services vétérinaires qui supervisent la chasse aux sangliers parlent d’une course contre la montre : l’arrivée du printemps accélérera la propagation du virus, avec le retour des oiseaux migrateurs, porteurs d’acariens.

L’inquiétude des écologistes

Mais les écologistes tirent la sonnette d’alarme. Selon des experts, une quasi-extermination des sangliers poussera les prédateurs qui s’en nourrissent, des loups en premier lieu, à décimer la population des chevreuils et des cerfs.

« Ils traitent les sangliers comme on traite les chiens errants à Sotchi, les deux sont totalement éliminés », s’insurge un militant écologique, Andrejus Gaidamavicius, en référence à l’abattage massif de chiens à Sotchi en Russie, dans le cadre des préparatifs aux Jeux Olympiques.

L’Europe demande la levée de l’embargo russe

La Commission européenne a appelé le 31 janvier la Russie à lever l’embargo « disproportionné » qu’elle a imposé sur les produits porcins de l’Union européenne en réaction à la détection de cas de fièvre porcine africaine en Lituanie.

La Russie absorbe 24 % des exportations européennes de produits porcins, provenant en priorité des Pays-Bas, d’Allemagne et du Danemark, pour une valeur totale annuelle de 1,4 milliard d’euros. Cet embargo a été imposé en dépit des mesures dites de « régionalisation » proposées par les autorités européennes conformément à la législation internationale, souligne la Commission européenne. Ces mesures suspendraient les exportations lituaniennes de produits porcins en provenance des six régions du pays. Un tel gel est appliqué depuis des années sur les exportations porcines de Sardaigne.

Colère des éleveurs de porcs bretons

De son côté, le Marché du Porc Breton a demandé à la Commission européenne de « prendre des mesures adéquates pour ramener la Russie dans les négociations ». À défaut, le MPB demande à « la France de négocier un accord bilatéral avec la Russie ». Le MPB est très remonté contre la Commission Européenne qu’il accuse d’avoir provoqué l’embargo russe après s’être « fâché avec le Président de la Russie (Vladimir Poutine N.D.L.R.) à l’occasion à l’occasion du sommet UE/Russie. »

La France avec les industriels bretons participe à hauteur de 10 % (75 000 tonnes) aux exportations porcines vers la Russie. Les professionnels redoutent désormais un violent décrochage du prix du porc en Europe en raison d’une offre surabondante.

le Marché du Porc Breton a demandé à la Commission européenne de « prendre des mesures adéquates pour ramener la Russie dans les négociations ». À défaut, le MPB demande à « la France de négocier un accord bilatéral avec la Russie ». Le MPB est très remonté contre la Commission Européenne qu’il accuse d’avoir provoqué la semaine dernière l’embargo russe après s’être « fâché avec le Président de la Russie (Vladimir Poutine N.D.L.R.) à l’occasion à l’occasion du sommet Union européenne/Russie. »

http://www.ouest-france.fr/peste-porcine-les-chasseurs-mobilises-en-lituanie-1933736

 

Commentaires

1
2014-02-17 09:22:27 +0100

Et des chercheurs mobilisés pour créer "un cochon résistant à la peste porcine africaine, une maladie responsable de la mort de 300 000 porcs destinés à la consommation en Europe de l'Est et en Russie en 2011."
(info de mi 2013)
http://www.rfi.fr/science/2...

1

3
2014-02-17 09:38:15 +0100

Information sur la maladie
http://www.coda-cerva.be/in...

3

3
2014-02-17 10:32:16 +0100

Le sanglier utile à la forêt
Voir le document joint à la fiche consacrée à l'espèce :
http://www.humanite-biodive...

3

1
2014-02-17 12:36:05 +0100

Deux réactions me viennent à l'esprit en lisant cet article: la première=je m'étonne qu'il soit mentionné que LE LOUP SE NOURRIT SE SANGLIERS alors qu'il en général opposé l'argument que le loup se nourrit presque exclusivement de chamois, bouquetins, chevreuils...Ensuite, ce "branle-bas de combat" est justifié pour préserver les élevages concentrationnaires de porc de la peste porcine, mais sans preuve scientifique (le réservoir est sauvage, mais exterminer les sangliers apporte-t'il une diminution effective de la transmission). La meilleure solution n'est -elle pas de mettre fin aux élevages concentrationnaires et élever les porcs dignement en plein air comme en Corse ou en Pays Basque? Pour chaque espèce (poules et gripppe aviaire, cochons et grippe mutante A il y a quelques années...), l'élevage concentrationnaire est à l'origine d'épidémies et de problèmes de santé publique d'ordre international...Il est plus que temps de se pencher sur la question et d'y répondre autrement que par l'extermination de la faune sauvage.

1

1
2014-02-17 16:24:52 +0100

Réponse à Germain: oui les loups exercent une prédation sur les sangliers mais préfèrent ne pas s'exposer aux adultes de cette espèce beaucoup plus combattive que d'autres …

Quant à la peste porcine, le virus existait et se manifestait chez les porcs déjà avant les élevages que vous dénoncez mais sa transmission y est forcément grandement facilitée.
Compte-tenu de la densité actuelle de sangliers en France (le sanglier est aussi un vecteur de transmission), il faut souhaiter que le virus ne les atteigne pas
A ma connaissance, elle ne sévit pas en France mais elle existe en Sardaigne et la Corse cherche à se protéger
http://corse.france3.fr/201...

1

0
2014-02-17 19:41:38 +0100

Bien sûr, la plupart des maladies existent depuis des temps très anciens. Cependant, leur transmission peut être largement favorisée par des conditions comme la promiscuité (comme dans les élevages concentrationnaires pour les animaux, ou le métro de Tokyo pour les humains), les conditions de vie (les élevages industriels pour les porcs, la vie dans des squat pour des populations défavorisées)...

0

1
2014-02-19 10:59:46 +0100

Des commentaires signalant le danger des élevages industriels, nous attirons l'attention sur le livre issu du colloque ASEF/Humanité & Biodiversité" : Notre santé et la biodiversité" Chapitre III "L'exemple des virus grippaux" par Serge Morand et Carène Trévennec.

1

0
2014-02-19 12:05:16 +0100

Merci. j'ai acheté le livre, et dès la fin de ma lecture actuelle, je le commencerai.

0

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 226412
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163762
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61436
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15915
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9417
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 196531

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy