POPULARITÉ
127

Pollution aux particules. Le niveau rouge atteint dans l'Ouest

Éditer
Publié dans
le 13.03.14
Le-niveau-rouge-atteint-dans-louest_0



  • Ce mercredi, près d’un tiers de la France est placée en alerte maximum de pollution aux particules, notamment la Bretagne et la Basse-Normandie.



C’est une pollution aux PM 10 (particules dont le diamètre est inférieur à 10 microns) qui a été annoncée par les agences régionales de surveillance de la qualité de l’air. Pour la mesurer, un indice allant de 1 à 10 est utilisé, la qualité de l’air étant très bonne à 1 et très mauvaise à 10. Une mesure d’information et de recommandation est lancée à partir d’une concentration de 50 microgrammes par m3, et on passe au niveau d’alerte quand celle-ci dépasse 80 microgrammes.


Les villes de Basse-Normandie et de Bretagne ont ce mercerdi un indice entre 9 et 10 ; le niveau rouge est atteint dans le Calvados, dans la Manche, dans l'Orne, à Rennes, à Saint-Brieuc... La Sarthe est également concernée.


Ces niveaux devraient se maintenir pour la journée de jeudi, selon Air Normand.


Des précédents cet hiver


Ce n’est pas une première pour cet hiver puisque l’alerte avait déjà été donnée dans plusieurs départements mi-décembre. On peut observer ces pics de pollution en hiver, environ de novembre à mars. Ils sont une conséquence directe du beau temps quand les températures douces et l’absence de vent empêchent la dispersion des polluants dans l’air.


Ces particules fines qui ne se dispersent pas viennent principalement du trafic routier, et tout particulièrement des véhicules au diesel. Mais elles proviennent également des installations industrielles, de l’agriculture et de la sphère domestique (cheminées, chauffage, etc.).


Ces pics de pollution affectent tout le monde, mais tout particulièrement les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants en bas âge, les personnes atteintes de diabète, de maladies cardiaques ou respiratoires puisqu’elles s’infiltrent dans les bronches et peuvent cause une forte gêne respiratoire.



Conseils durant ces pics de pollution


•  Ne pas fumer afin d'éviter de cumuler les polluants et d'aggraver les réactions.


•  Ne pas utiliser de substances polluantes comme des solvants, de faire des travaux, situations qui aggravent les manifestations cardio-respiratoires.


•  Ne pas faire de sport à l'extérieur avant la tombée de la nuit et limiter les efforts


•  Eviter de promener les bébés dans les poussettes qui risquent de se retrouver au niveau des pots d'échappements.


•  Aérer plutôt le matin tôt et le soir


•  Limiter sa vitesse lors des déplacements en voiture.


•  Diminuer l'intensité du chauffage.






RAPPEL


 DÉJÀ EN DÉCEMBRE 2103...


http://www.humanite-biodiversite.fr/doc/particules-fines-5e-jour-d-alerte-en-region-parisienne

Commentaires

0
2014-03-13 13:12:20 +0100

Les particules en suspension dans l’air représentent un problème sérieux de santé publique en ce qui concerne les maladies respiratoires en milieu urbain.
Les plantes permettent d’intercepter des poussières en suspension dans l’air...
Vivent les Oasis Nature des particuliers s'ajoutant aux espaces verts communaux !

Et il est prouvé que les conifères ont une grande capacité d'interception…

0

À propos de l'auteur

ex-directeur de Laboratoire INRA, économiste, ex président de l'institut de recherche économique et sociale, ex membre du bureau du CNIS, négociateurs des Grenelles de l'environnement et de la mer, membre du CEDD et de la CNDP. Vice-président d’Humanité et Biodiversité.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 231375
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 163771
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 61444
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 15924
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 9425
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 196539

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy