POPULARITÉ
2159

Pollution lumineuse des serres à tomates Bio

Éditer
Publié dans
le 26.07.20
Serres_07

Quand une seule serre à tomate bio émet plus de pollution lumineuse que la ville de Brest tout entière (arsenal compris) !
L'analyse des radiances satellite montrent que une seule serre (sur 5 repérées) qui produit essentiellement des tomates produit une pollution lumineuse équivalent à une commune de 400.000 habitants !

De nombreuses communes font des efforts pour pratiquer l’extinction de l’éclairage public en cœur de nuit afin de diminuer la pollution lumineuse et contribuer à préserver la biodiversité. Mais ces efforts sont bien souvent contrecarrés par l’augmentation des nuisances lumineuses issues des parcs d’éclairage privé. C’est le cas en particulier dans le Finistère où sont implantées de nombreuses serres qui pratiquent la culture de tomate hivernale. Ce type de culture utilise généralement un éclairage à base de LED avec une composante bleue importante qui cherche à reproduire le spectre solaire durant la nuit et accélérer la pousse des tomates. Cela se traduit par de très fortes émissions de lumière vers le ciel qui sont facilement repérables sur les images satellite nocturnes.

Les serres industrielles qui mettent en œuvre sans précaution un éclairage nocturne participent de manière très importante à la pollution lumineuse comme cela a été démontré dans ce court article. Le déploiement de telles installations relativise très fortement les efforts des communes du Finistère pour le mise en place de l’extinction de l’éclairage public en cœur de nuit (qui est une pratique très répandue en Bretagne). Les effets néfastes de l’émission de lumière artificielle dans l’environnement nocturne ne sont plus à démontrer, et les serres industrielles éclairées représentent donc un problème environnemental préoccupant pour l'avenir.

Voir l'article complet en suivant le lien.

Commentaires

0
2020-07-30 01:31:07 +0200

Les tomates d'hiver ça n'a pas de goût même les bio. Etrange qu'un label bio autorise une telle dépense énergétique et une telle pollution lumineuse. S'il est techniquement possible d'occulter comme on le lit dans l'article complet, qu'ils le fassent. Ce serait un premier pas.

0

0
2020-07-30 13:09:49 +0200

Ils ne le feront pas, ça coûterait trop cher, donc, le prix de vente augmenterait, et les centrales d'achat tourneraient les talons pour l'Espagne ou le Maroc... Le souci dans notre économie c'est de ne pas calculer les coûts correctement de manière GLOBALE en prenant en compte tout l'impact, du début à la fin du cycle produit. C'est du côté économique qu'il faudrait aller voir, financier et de calcul des véritables coûts dans l’espace et dans le temps.

0

0
2020-07-31 10:37:51 +0200

Excellent article j'aime savoir que des gens comme vous se battent tous les jours.
Courage et merci de cette belle lecture enrichissante !

0

0
2020-08-02 21:32:18 +0200

On en apprend tous les jours, je n'avais jamais pris cet aspect en compte, je vous en remercie. En effet, pour être estampillé bio, il devrait y avoir des contrôles et prendre TOUT ses aspects en compte

0

À propos de l'auteur

Sébastien Vauclair, Astronome (PhD), gérant de DarkSkyLab, de La Clef des Étoiles et vice-président de l'association PIRENE à l'origine du projet de Réserve Internationale de Ciel Étoilée du Pic du Midi de Bigorre.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 20
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 20
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1381
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 1512
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 20
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 13958

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy