POPULARITÉ
57

Témoignage d'un chasseur de sanglier

Éditer
Publié dans
le 01.02.14
Ce-n-est-pas-l-arme-qui-est-dangereuse-mais-son-utilisation_794480_510x255

"Je chasse depuis près de 40 ans mais j'ai arrêté d'aller au sanglier. C'est trop dangereux. Les carabines qu'on utilise sont de véritables armes de guerre. On peut tuer quelqu'un à plusieurs kilomètres". Maurice Orange est président de la société de chasse de Saint-Geniès-des-Mourgues, un village au nord de Montpellier.

Après un énième accident, mi-janvier dans le massif de la Gardiole, près de Sète, qui a coûté la vie à un père de famille de 48 ans, il a décidé de prendre la parole pour dénoncer "l'indifférence" qui fait suite à ces drames. "Sur le moment, tout le monde est bouleversé et après on passe à autre chose", dit-il.

Balle mortelle jusqu'à 3 km

Maurice Orange regrette l'interdiction de la grenaille - des cartouches chargées d'une gerbe de plombs - parce qu'il y avait trop d'animaux blessés. "Je ne suis pas sûr qu'il y en ait pas autant aujourd'hui avec toutes les balles qui se tirent pour un sanglier. La grenaille ne portait qu'à quelques dizaines de mètres. Aujourd'hui, on peut tuer un sanglier à plusieurs centaines de mètres mais quand la balle ne se fiche pas en terre, elle reste mortelle jusqu'à 3 kilomètres du point de tir".

Source: http://www.midilibre.fr/2014/01/31/chasse-au-sanglier-en-languedoc-roussillon-la-course-a-l-armement,815949.php

En pièce jointe: statistiques officielles des accidents liés à l'exercice de la chasse

Commentaires

2
2014-02-01 10:47:53 +0100

Un document de notre association à revisiter
http://www.humanite-biodive...

2

1
2014-02-01 17:37:40 +0100

J'aime cette prise de conscience même un peu tardive. Mais, mieux vaut tard que jamais !
Cela me fait penser à la célèbre légende de saint Hubert ( rien à voir avec notre cher et respecté président).
Ce personnage Hubert était selon la légende un aristocrate passionné de chasse. Au cours d'une de ses pérégrinations, il rencontre et traque un cerf formidable.
L'animal, une fois cerné, après une longue battue apparaît à Hubert transfiguré. Une croix resplendit entre ses bois. Et une voix céleste se fait entendre reprochant à notre chasseur cette vaine passion que de poursuivre les animaux.
Notre personnage changea alors complètement et se convertit.
Par delà la dimension religieuse de cette fameuse légende, on peut y voir une invitation à la lucidité sur une pratique particulièrement dangereuse.

1

À propos de l'auteur

La nature ... plus d'un demi-siècle que je prends une part active à sa défense. … Et depuis 1976, j'accompagne l'action de l'association devenue "Humanité et Biodiversité". J'en fus administratrice jusqu'à l'AG de 2020: Nelly Boutinot

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 741587
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 329068
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 130978
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 53766
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 32474
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 343368

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy