POPULARITÉ
555

Trames sombres

Éditer
Publié dans
le 04.12.16
08_-_lampadaires_de_cauterets_dans_une_vue_3d_avec_la_carte_de_pollution_lumineuse

Caractérisation des Trames sombres dans le Parc National des Pyrénées et le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises.

La trame sombre est un réseau formé de continuités écologiques terrestres et aquatiques auquel on ajoute la pression « lumière ».

Missionné par le Parc national des Pyrénées et le Parc naturel régional des Pyrénées ariègeoises, le bureau d’études Dark Sky Lab a mené une démarche novatrice de cartographie de la pollution lumineuse afin de caractériser la trame sombre.
A partir de calculs scientifiques de diffusion de la lumière dans l’atmosphère, la qualité du ciel est modélisée grâce au programme Otus (programme développé par Dark Sky Lab).
Avec un niveau de détails exceptionnel, en se basant sur le réseau d’implantation de l’éclairage public, une modélisation de la pollution lumineuse sur un territoire est réalisée à l’échelle du lampadaire.
Ainsi sont désormais intégrées des données telles que la géo-localisation des points lumineux, la nature des sources lumineuses, leur puissance, le type de lampadaire (quantité de lumière émise vers le ciel etc.), leur hauteur….
Des mesures de terrain permettent de valider cette cartographie de la pollution lumineuse.
Cette étude n’est rendue possible que grâce au partenariat étroit avec les syndicats départementaux d’électricité des Hautes-Pyrénées et d’Ariège.

La définition des trames sombres sur les territoires passe par l’identification par espèce, d’un seuil limite de sensibilité à la lumière au-dessus duquel le cycle de vie se trouve entravé.

Pour ce faire, les données naturalistes d’espèces cibles (chiroptères et papillons de nuit) sont fournies par le Parc national des Pyrénées, le Parc naturel régional des Pyrénées ariègeoises et les partenaires associatifs et institutionnels.
Grâce à l’appui technique et scientifique du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, du Conservatoire des Espaces naturels Midi-Pyrénées, de la Régie du Pic du Midi et du laboratoire Dark Sky Lab, elles sont intégrées à la carte de pollution lumineuse.

La modélisation des trames sombres, l’exemple de deux espèces de chauves-souris.
Nocturnes et abondants sur les territoires, les rhinolophes et les murins sont directement exposés aux pollutions lumineuses. Afin d’en caractériser les ruptures de continuité écologique en milieu nocturne, un protocole a été développé :

  • 1- Recueil des données de transit des chiroptères sur les deux territoires,
  • 2- Différenciation des classes de luminosité à partir des cartes de pollutions lumineuses préalablement établies,
  • 3- Evaluation du pourcentage de présence des murins/rhinolophes dans chacune des classes de luminosité identifiée,
  • 4- Définition des classes de sensibilité en deçà desquelles l’espèce n’est plus présente et définition de la « zone étoilée » où le niveau de luminosité est compatible à la présence de l’espèce,
  • 5- Croisement de la « zone étoilée » avec les trames vertes et bleues,
  • 6- Identification des réseaux écologiques des zones à enjeux sur lesquelles peuvent être menées des actions de conversion pour restaurer la trame sombre.

Après la cartographie des réseaux écologiques, un temps important sera consacré à la sensibilisation et à la mobilisation des acteurs afin que ces résultats viennent éclairer de façon nouvelle les aménagements prévus sur le territoire.

Commentaires

2

3
2016-12-05 09:47:24 +0100

L’éclairage nocturne a des conséquences sur les espèces.
Un rapport du MNHN recense des propositions pour aider les acteurs à intégrer l’enjeu obscurité/lumière artificielle aux différentes étapes de l’élaboration d’un schéma de Trame verte et bleue:
http://spn.mnhn.fr/spn_rapp...

3

1
2016-12-05 09:55:42 +0100

Beau travail !

1

1
2016-12-06 15:57:39 +0100

Un contenu intéressant pour la grande valeur de l'association humanité et biodiversité

1

À propos de l'auteur

Sébastien Vauclair, Astronome (PhD), gérant de DarkSkyLab, de La Clef des Étoiles et vice-président de l'association PIRENE à l'origine du projet de Réserve Internationale de Ciel Étoilée du Pic du Midi de Bigorre.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 20
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 20
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 1381
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 1512
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 20
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 13958

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy