POPULARITÉ
7

Traversée de la France à pied : "Ici et Maintenant : les vautours"

Éditer
Publié dans
le 25.08.20
20200730_175132_-_light

Humanité et Biodiversité soutient Maxime et Justine dans leur traversée de la France à pied. Leur objectif ? S'immerger dans les environnements ruraux et sauvages pour renouer un contact sensible avec le vivant. Partis le 12 juillet de Hendaye, ils souhaitent rejoindre Menton à la mi-octobre, même si leur itinéraire n’est pas calibré « à un sentier près ».

Justine nous partage leur rencontre avec les vautours qui a eu lieu 6 jours après leur départ, dans les Pyrénées Atlantiques.

Ici et Maintenant : les vautours

« Ici et maintenant, il y a le brouillard qui remplit l'atmosphère d'un blanc laiteux. Pas franchement dense, il nous laisse apercevoir l'arrondi des crêtes que nous gravissons. La pente est douce, mais le pas est encore lourd en ce début de traversée. Maintenant, il y a donc mes yeux posés sur mes pas comme pour leur donner du courage. Autour, l'univers est ouaté, les sons humides. Les couleurs sont monochromes, la marche monotone. Soudain un bruit fend l'air, quasi métallique. Le brouillard se brise.

Mon corps sursaute, sort de sa monotonie, se met aux aguets. Il est là, juste devant moi, les ailes fauves arquées, le cou blanc tendu. Il parait immobile dans l'air qu'il traverse d'un trait. Un vautour fauve, non, un escadron de vautours fauves qui défilent devant nous, rasent la crête puis s'évanouissent dans le brouillard. 2 m 50 de légèreté, une grâce de grande envergure pour ce charognard si déprécié. Les juvéniles tremblent encore au gré des bourrasques, alors que les adultes sont portés par le courant. L'air devient matière, il prend consistance. Les vautours s'y déplacent en mélodie, parfois sifflante, parfois claquante.

J'ai arrêté de marcher. Les yeux rivés vers le ciel, c'est un moment en suspension. Je m'envole dans ce monde aérodynamique. Un à un le brouillard les avale. Ils disparaissent, j'atterris. Il faut reprendre la marche, mais avec l'étincelle dans les yeux de ce moment féerique qui a transformé la monotonie du brouillard en magie d'une rencontre. »

Cette rencontre avec les vautours a eu lieu au jour 6 de notre traversée de la France à pied ; sur une étape du GR 10 reliant St Étienne de Baigorry à St Jean-Pied-de-Port.

La grande majorité des vautours fauves français vivent dans les Pyrénées-Atlantiques (environ 770 couples dénombrés en 2012 contre 410 couples dans les Grands Causses, 280 dans les Alpes).

A cette période de l’année (courant juillet), les jeunes prennent leur envol. Un couple donne naissance à un oisillon par an, au début du printemps. Erratique, celui-ci quittera la colonie en automne pour vadrouiller quelques mois, allant parfois jusqu’en Afrique. Il reviendra le printemps suivant, quand la nourriture devient plus abondante. Il sera alors sédentaire et attaché à une colonie pendant la trentaine d’années que lui permet sa longévité.

La colonie (souvent entre 20 et 30 couples) est essentielle car elle permet une économie d’énergie, du fait de la mutualisation des recherches de cadavres et de la défense contre les prédation sur les jeunes.

C’est par sa vue, huit fois supérieure à celle des hommes, que le vautour repère les carcasses. Il peut en effet voir un objet de 30 cm à 3000 m d’altitude. Son aérodynamisme lui permet de voler en planant malgré un poids important (7 à 10 kg, un des plus lourds oiseaux volant), en profitant des vents chauds ascendants.

Charognard strict, sa morphologie ne lui permet pas d’être prédateur (pattes non préhensiles, petites griffes, doigts peu puissants). Il est donc relativement dépendant des placettes d’alimentation, lieux où sont déposés le bétail mort… bien qu'il continue également à repérer des animaux morts dans la nature. De nombreux éleveurs laissent aussi le bétail sur des zones non officielles pour profiter du remarquable travail équarrissage de ces rapaces nécrophages. Ils s’intéressent avant tout aux viscères et aux muscles, ce qui les classe parmi les vautours « tireurs-fouilleurs ». Quelques cas d’attaque sont rapportés, mais ces événements semblent plutôt être des situations où le bétail affaiblit (par un vêlage ou une maladie) n’a pu se défendre face à l’arrivée des vautours.

Ceci entretient malheureusement la mauvaise image de cet animal, pourtant essentiel à l’équilibre des écosystèmes qu’il habite… une mauvaise image qui a causé sa quasi disparition dans les années 1920 à 1950.

Sa présence en France reste fragile et il paraît essentiel que l’homme puisse faire l’expérience de la rencontre majestueuse avec cet animal mythique, ami des pharaons, vénéré par de nombreuses civilisations et emblème du lien entre la terre des vivants et le ciel des anciens.

Une collecte de dons en faveur de la biodiversité

Justine et Maxime collectent des dons pour Humanité et Biodiversité ! Soutenez leur action et partagez-la autour de vous !

Suivre la Traversée de la France à pied

Blog Max de Nature
Page Facebook Max de Nature
Site internet et page Facebook d'Humanité et Biodiversité


Sources :
https://www.plenitude-decouverte.com/activites/naturaliste/reflexions/vautours-pyrenees/
https://www.especes-menacees.fr/actualites/attaque-vautours-vache-pays-basque-reponse-expert/
http://rapaces.lpo.fr/vautour-fauve-pastoralisme

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783626
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 365989
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 143093
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220214
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41521
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 291600

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy