POPULARITÉ
1

Rio : une declaration finale en-deça des attentes

Éditer
Publié dans
le 27.06.12
Epine

 

La Conférence de Rio s’est achevée avec l’adoption, le vendredi 22 juin, d’une déclaration finale d’une soixantaine de pages, intitulée « l’avenir que nous voulons » (doc  A/ CONF.216/L.1). Ainsi que nombre d’observateurs de la société civile l’avaient craint, ce résultat est bien en-deça des enjeux. La déclaration s’analyse essentiellement comme une série d’objectifs à atteindre, sans échéance précise ni chiffrage, dans une grosse vingtaine de domaines distincts (transports, santé, emploi, consommation durable...). Les deux points fondamentaux de l’ordre du jour, croissance verte d’un côté et gouvernance internationale de l’autre, font respectivement l’objet des chapitres III et IV du texte mais se trouvent en pratique fortement dilués dans celui-ci. La partie consacrée à la croissance verte est fortement marquée par l’influence des pays en voie de développement réunis dans le « groupe des 77 », circonstance qui n’est pas surprenante en soi, mais qui se traduit  par des rappels constants à l’accomplissement des objectifs du millénaire pour le développement (eux-mêmes adoptés en septembre 2000) ou au transfert de technologies. Par ailleurs, si les ravages des pandémies (VIH, paludisme, tuberculose...) sont rappelés, le lien entre démographie et protection de l’environnement n’est toujours pas établi, bien qu’il soit fait une timide mention de « l’accès universel aux méthodes de planification familiale » (point 146).

De son côté, la partie consacrée à la gouvernance internationale de l’environnement oscille entre mesures de bon sens, impasses et réformettes. Au chapitre des bonnes idées figure l’adhésion universelle des Etats membres de l’ONU au PNUE, dont le conseil d’administration ne réunit que 58 pays actuellement, et le renforcement de ses capacités financières qui pour l’instant émanent de contributions volontaires. Les Etats n’ont cependant pas eu le courage de supprimer la Commision du développement durable, notoirement inutile, mais se proposent de la remplacer par une « instance politique de haut niveau ». Les attributions politiques de cette dernière sont énumérées (point 85), mais il n’est à aucun moment précisé qu’elle puisse adresser des recommandations aux Etats et en assurer le suivi.  La création d’une Organisation des Nations Unies pour l’Environnement, poussée par l’Union Européenne, est enterrée ; il est vrai qu’il aurait fallu, pour ce faire, lancer le considérable chantier d’un nouvel accord multilatéral...

Seul point positif ou presque : l’ensemble, et notamment la question des objectifs, doit faire l’objet d’un processus de suivi et d’amélioration. Celui-ci est détaillé dans les points  245 et suivants (précisément regroupés dans un chapitre « objectifs de développement durable »). Un groupe de 30 spécialistes devra être constitué pour établir des propositions plus précises, et soumettra un rapport en ce sens à la 68eme session de l’Assemblée générale en 2014. Par ailleurs, le secrétaire général de l’ONU va lancer une série de consultations des Etats sur les objectifs convenus... Les esprits chagrins, au vu de ce processus, auront tôt fait de penser que  l’ONU refait le coup des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). L’avenir le dira.

 

 

Commentaires

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 790409
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 366600
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 154766
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 220166
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 43571
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 292289

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy