POPULARITÉ
16

Chronique de mon OASIS : Rubrique POTAGER

Éditer
Publié dans
le 24.07.13
Ariivee_matisse..alette..h___b_juin_juillet_13_105

L’an dernier (2012), nous avions eu un mois de Mars estival suivi d’un printemps et d’un été frais et pluvieux.

J’aime tenir - depuis plus de 20 ans - l’agenda du jardinier publié par les éditions » Terre Vivante «.

Il est factuel et je peux suivre d’une année sur l’autre le calendrier phénologique, la date de retour des oiseaux migrateurs, la météo : c’est vraiment riche d’enseignements de comparer les années.

Je pratique bien entendu la rotation des cultures et les plantes sont installées en fonction de leurs affinités.

Les fleurs mellifères entourent le potager et quelques unes d’elles poussant spontanément au milieu du potager sont les bienvenues.

Chaque année le compost fournit 5 à 6 brouettes d’une terre bien brune… J’y mets quasiment tout et ma commune fait l’économie, me concernant, d’une poubelle verte collectée tous les lundis.

Donc, cette année, quelques beaux jours en Mars suivi d’un printemps fait de froid, de fraîcheur de vent et de pluie… Puis une période sèche… Et ,enfin, depuis une quinzaine de jours des pics de chaleur et la canicule : Pas facile à gérer côté jardin !…

LE POTAGER

Une «ennemie» : la limace !… Quelquefois difficile d’accepter la Biodiversité !…

Mais que font les grenouilles , les hérissons et les carabes pourtant bien présents dans le potager… Elles sont sans doute trop nombreuses cette année ?

J’ai donc essayé une solution de lutte biologique : les Nématodes «Phasmarhabditis « : Résultat décevant et très cher ( environ 30 Euros pour 40 m2).

Je suis donc revenu aux bonnes vielles méthodes des pièges remplis de bière ( bon marché il ne faut pas exagérer !) , des planches à relever tous les matins et des cendres ( les jours sans pluie donc rares !) …. Le retour du soleil et la période critique des semis terminée font que tout est rentré dans l’ordre.

Mais au-delà je réfléchis à l’emplacement de mon compost peut être situé trop prés de mon potager et à mes allées de briques certes très décoratives/rustiques mais sans doute trop propices à créer des abris pour cette faune indésirable au milieu des légumes ?….

J’ai également essayé avec succès - même si ce n’est pas très élégant - les bouteilles d’eau plastique coupées vers le bas et le haut ( photo des tournesols). Si vous laissez une hauteur d’environ 20 cm encercler vos semis vous êtes à peu prés certain de réussir vos plantations car les limaces ne semblent pas détecter le garde manger !

C’est ainsi que mes tournesols géants sont en bonne santé et que d’ici peu le spectacle des mésanges, chardonnerets et autres passereaux va pouvoir commencer !…

Sinon comme sans doute beaucoup d’entre vous, j’ai du recommencer mes semis de carottes , de salades, de courgettes, de concombres et de haricots à rames 2 voire 3 fois car le froid est venu jouer les trouble-fête en même temps que les limaces…

Heureusement d’autres cultures ont été plus faciles : les oignons, les poireaux, les betteraves, les tomates et la plupart des aromatiques (excepté le Basilic).

Depuis une quinzaine de jours , changement de programme puisqu’il a fallu arroser - après avoir biné -.

Je me refuse à pailler pour l’instant : Vous avez sans doute compris, que, cette année, je ne sais plus voir les limaces ! Et puis on n’est quand même pas sur des terres arides dans la région …

Une citerne enterrée d’un contenance de 5000 litres assure sans problème les besoins du jardin et on se demande pourquoi chaque maison n’est pas équipée d’une telle ressource ?

Arroser l’été avec l’eau récupérée l’hiver procure une grande satisfaction.

Lors de prochaines Chroniques de mon OASIS, je vous parlerai du Verger et des fleurs du jardin d’agrément.

Si vous avez des «trucs» pour - enfin «contre» - les limaces , n’hésitez pas !

Cordialement

Alain NAESSENS

Commentaires

1
2013-07-24 15:06:28 +0200

Je me dis que ce serait sans doute préférable de choisir une bière sans alcool au cas où d'autres animaux y goûteraient ?

1

1
2013-07-24 16:50:00 +0200

Non, non par pitié pas de bière ! Certes les limaces vont s'y noyer mais les carabes voyant les limaces et voulant les manger s'y noient également. J'ai eu également beaucoup de limaces cette année (et beaucoup de dégâts). La seule solution efficace que j'ai trouvé c'est de mettre des planches et aller récolter tous les matins ce qui se trouve en dessous (environ une grosse poignée chaque jour de limaces marrons, grises et noires). Cela a un peu réduit la prolifération.
Amicalement,
Isa

1

1
2013-07-25 13:14:18 +0200

Aucun insecte( et encore moins de carabes) ne s'est noyé dans les piéges à bière sinon , bien évidemment, je les aurais retirés.
Ce sont de petites coupelles en verre que je mets à niveau dans la terre; leur diamétre est d'environ 7/8 cms, la profondeur de 3/4 cms... Je ne sais pas si ça change quelque chose mais je n'y ai trouvé, jusqu'à présent que des limaces .

1

0
2014-08-06 17:38:12 +0200

Cette année, en effet, la patience du jardinier est mise à rude épreuve : entre les limaces, les trombes d'eau ou les fortes chaleur, il faut "remettre 100 fois son ouvrage sur le métier" et recommencer plusieurs fois semis et plantations.
C'est vrai qu'une cuve de 5000 litres ça doit être pratique, mais son coût est exorbitant et n'est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Je pense que c'est pour cette raison que beaucoup de jardiniers se contentent de cuves de 1000 litres récupérées ça et là.
Amicalement,
Isa

0

À propos de l'auteur

Passionné de Nature depuis toujours, j'ai intégré HUMANITE et BIODIVERSITE au sein du Conseil d'Administration afin de pouvoir concrétement agir au quotidien en axant mes priorités sur le "vécu terrain" et notamment le développement des OASIS NATURE

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 9588
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 48969
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 21917
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 310
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 255
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 14847

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy