POPULARITÉ
22

Le Marronnier d’Inde - Aesculus hippocastunum

Éditer
Fichier_aesculus_hippocastanum18042009

Cette fiche, consacrée au Marronnier, résulte de la volonté du Parc de La Villette de faire connaître la biodiversité dans son Oasis Nature.  

Le Marronnier d'Inde, ou Marronnier commun, ou Marronnier blanc, contrairement à ce que pourrait laisser penser son premier nom, a pour origine le sud-est de l’Europe. il a été introduit en France en 1615. 

 

Note : On compte une vingtaine d’espèces de du genre vivant principalement aux USA. Cet arbre s’hydride naturellement avec ses cousins (par exemple Aesculus X carnea hybride né d’une contact entre le Marronnier d’Inde et le Marronnier rouge Aesculus parvia).

 

Description

 

Cet arbre atteignant 30 m de haut et au tronc bien droit, a une écorce brune, d’abord lisse puis fissurée et s’écaillant. Ses grandes feuilles caduques, à long pétiole, sont opposées et constituées de 5 à 7 folioles dentées disposées comme les doigts d’une main. Les fleurs blanches teintées de rose ou de jaune, tachées de rouge,  sortent d’avril à mai et sont pollinisées par les insectes. C’est une plante mellifère.

Les fruits (les marrons d’Inde) de couleur acajou, luisants, sont parfois groupés par paire dans une enveloppe verte (bogue) épineuse, très piquante. Ils servent de nourriture pour des animaux sauvages (cerfs, sangliers notamment).

 

Ecologie

 

Sa croissance est rapide et il peut vivre quelques siècles. Il pousse dans nos régions de manière spontanée dans les forêts de ravins et les berges de rivière souvent  en compagnie d’érables et de tilleuls. Il est très sensible aux attaques d’un insecte,  la mineuse du marronnier qui bloque la montée de sève et fait roussir les feuilles en fin d’été. On lutte contre cet insecte en ramassant les feuilles tombées (elles contiennent les œufs de l’insecte).et en les brûlant.

 

Utilisation, usages 

 

Le marronnier d’Inde est souvent planté pour l’ornement. On en tire des préparations médicinales.

Les marrons fournissaient un aliment  pour le bétail 

Son bois laiteux, très homogène est extrêmement léger et facile à travailler. Il est utilisé pour l’emballage, le modelage et la pyrogravure. Par contre c’est un très mauvais combustible.

.

Le marronnier  dans une Oasis Nature 

 

Il est sensible à la pollution urbaine et nécessite un grand jardin pour ne rien cultiver autour de lui tant son feuillage dense fait obstacle à la lumière. Mieux vaut ne pas le tailler même s’il le supporterait.

Attention : la graine est toxique pour les humains et il faut savoir que les bons marrons du commerce, grillés ou glacés,  sont en réalité les fruits d’un châtaignier.

 

Vous pouvez, vous aussi, créer une Oasis Nature en remplissant la fiche d'inscription.

Crédit photo : Jeune marronnier sur Wikipédia 

Commentaires

1
2012-12-01 14:56:33 +0100

Un marronnier décrit par Hubert Reeves dans "Arbres aimés" (Seuil - 2009):
"Dès la fin de l'hiver, il offre au regard ses bourgeons luisants, turgescents, sur le point d'éclater au maigre soleil de midi.
..."

1

À propos de l'auteur

Humanité et Biodiversité, est une association loi 1901, reconnue d’utilité publique, agréée au titre de la protection de la nature. . Elle est actuellement présidée par Bernard Chevassus-au-Louis, et Hubert Reeves est devenu son actif président d'honneur. . Humanité et Biodiversité mène une action de plaidoyer et d'influence pour faire émerger dans la société les défis posés par l’éro...

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 783497
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 347770
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 137411
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 218366
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 41476
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 290615

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy