POPULARITÉ
82

Tondeuse et taille manuelle: outils pour la biodiversité

Éditer
Publié dans
le 23.05.20
Tondeuses_manuelles

Cela fait plusieurs années que je ne tonds plus mon petit jardin et que je ne taille pratiquement plus mes haies : je laisse tout pousser au gré des envies des plantes, arbustes et des arbres.

Dans mon petit jardin, sont apparus des merisiers, des pruniers, un hêtre, des sureaux, des tilleuls, des érables, (des petits, des très grands) mais aussi des fleurs sauvages, des plantes sauvages de 1.70m de hauteur avec des fleurs minuscules au bout…

Le roncier m’offre des mûres, et régale les abeilles.
Des oiseaux ont commencé à se poser sur les branches pour venir grignoter les graines dans les distributeurs que j’avais installés, puis des insectes bourdonnants ou pas. Et même une petite couleuvre a pointé son nez mais reste discrète dans son tapis de fleurs.

Je me suis équipée d’une tondeuse manuelle pour faire un petit cheminement dans mon jardin-jungle.
Ma maison apprécie également la fraicheur qui se dégage de toute cette verdure. Sous les arbres se dégage une paix intense, la pelouse n’existe plus: c’est un peu d’herbe avec beaucoup de feuilles et de fleurs.

L’équilibre se fait tout seul et ce jardin attire par la puissance de la vie qui s’en dégage. Malgré sa petite taille, chaque coin de ce petit jardin attire l’œil et l’esprit.

Je ne suis plus la jardinière stressée de voir pousser Ses plantes qu’elle avait elle-même choisie, de tailler Sa pelouse avant ou après les pluies, de tailler Sa haie à 2m pour que mes voisins soient contents de leur voisine…. et j’en passe…. Je suis entrée en résistance et je refuse d’être la jardinière modèle qui privilégie le beau au dépend de l’utile et du fertile.

La nature n’a pas besoin de jardinier ou de jardinière elle s’occupe très bien de ce qu’elle a besoin sans aucune intervention humaine si ce n’est pour la contempler et la féliciter et surement pour s’en inspirer.

Je voudrais que tous mes voisins puissent faire cette expérience…et là on pourrait vraiment parler de village Oasis pour la biodiversité.

Commentaires

4
2020-05-25 18:17:11 +0200

Depuis cette année, J' ai réduit le passage de ma tondeuse . J' ai découvert une herbe parsemée de fleurs sauvages dès le début du printemps . Un ravissement pour les yeux et les insectes butineurs .

4

4
2020-05-25 21:42:03 +0200

Excellente initiative !!! Tondre le gazon en émettant du CO2, je trouvais déjà ça pas terrible. Reste effectivement les outils manuels pour des allées, et laisser la nature s'exprimer. Deux outils qui me semblent de plus en plus... hum... superfétatoire : la tondeuse + le souffleur de feuilles thermique... Bon, j'ai du mal à vendre l'idée du jardin forêt avec petites allées sympas à la maison... j'ai réussi à imposer une petite zone non tondue autour de l'arbre central ! Bon, on ne change pas les habitudes aussi vite que j'aimerais...

4

2
2020-05-25 22:42:02 +0200

Bravo ! Que n'ai je une voisine comme vous !

2

3
2020-05-30 00:14:03 +0200

Excellent, ça me rappelle quand mes voisins me prenaient pour une folle alors que je récupérais tous leurs déchets verts au lieu de les mettre à la décheterie

3

3
2020-05-30 16:48:34 +0200

Bonjour,
Laisser la nature reprendre sa LIBERTE est un concept honorable, je le respecte.
Il est d'autant plus d'actualité lorsque l'on se penche sur l'état de l'environnement.
-Le miracle de notre déesse VIE est CREATION, il ne peut être sans l’équilibre de notre univers et un environnement propice.
Nous ne devons pas accepter sans réagir avec RAISON devant la destruction des espèces animales, la destruction de l'univers végétal, la pollution des océans, la pollution de la stratosphère etc....
L'Homme a besoin de la nature et la nature a besoin de l'Homme dans toutes leurs diversités mais dans le Respect de chacun en limitant les actions radicales.
La MODERATION.
Les pratiques radicales affaiblissent l'environnement et la Vie sur terre.
J'observe en marchant dans la nature à certains endroit 50% de végétaux malades, l'absence totale de vrai gibier ou de vie dans certains cours d'eau ou de sources d'eau potable etc...
Je constate une fragilité de la santé de l'Homme alors qu'il bénéficie des méthodes de soins les plus perfectionnées au 21 siècle. L'Homme est affaibli par les pollutions chimiques et les dégradations de l'environnement.
Cela se concrétise peut-être par l'impact aussi létal de ce Corona virus qui a évolué en pandémie mondiale...
Bravo pour votre oasis champêtre.
Je suis pour ma part révolté par les pollutions engendrées par les outils des entreprises de jardinage.
Des outils dont les normes de pollution sonore et autres devraient être revues à la baisse dans l'intérêt de la santé des utilisateurs et des riverains.
Ce ne sont plus des jardiniers !!!!

3

2
2020-06-09 08:58:33 +0200

Mon jardin est vraiment très petit, encadré de murs, (peut-être 100 M2) : lorsque notre garçon était petit, il avait récupéré deux cochons d’inde que nous mettions dehors tout l’été. Ils nous ont assuré une jolie petite pelouse sans efforts quelques années, ont été très heureux et notre garçon aussi... Le chat aimait les cochons d’inde : il se mettait au soleil à côté d’eux !

2

À propos de l'auteur

Bcd65135-0cd6-4503-a03d-8c6341555107
Mum
Je trouve que le concept d’oasis est excellent et je crois être à l’origine de trois oasis.

Réputation
Découvrir la biodiversité #1f6929 decouvrir-la-biodiversite 9
Patrimoine naturel #81A23E patrimoine-naturel 17
Ménagement du Territoire #D05D10 menagement-du-territoire 8
Cadres institutionnels #B36281 cadres-institutionnels 8
Économie et Biodiversité #723DC4 economie-et-biodiversite 7
Transition écologique #168DBE transition-ecologique 90

Ses derniers articles

Powered_by_tinkuy