Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
L'hermine, un petit prédateur hivernal

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

L'hermine, un petit prédateur hivernal

L'hermine (Mustela erminea) est la reine de l'hiver. Avec son pelage passant du brun au blanc, elle ne fait qu'un avec le sol enneigé. Cette blancheur immaculée lui confère un parfait camouflage, lui permettant ainsi d'échapper aux prédateurs. Véritable chasseuse de rongeurs, l'hermine saura trouver sa place au sein de votre Oasis Nature.

Une chasseuse très agile

Parfois confondue avec ses cousines la fouine et la belette, l'hermine se distingue par sa taille plus imposante (20 à 40 cm dont une queue mesurant environ 10 cm) et surtout par le bout de sa queue qui reste noir, quelque soit la saison. La femelle est généralement plus petite et plus légère que le mâle.

L'hiver, l’hermine sort la nuit pour chasser tandis que l'été elle est particulièrement active le jour. Elle peut se dresser sur ses pattes arrières, notamment pour se mettre à l’affût. Très agile, elle grimpe, bondit et nage avec une grande facilité. Elle ne craint pas la neige qu’elle creuse avec habileté, lui permettant de s'introduire avec aisance dans les galeries souterraines de ses proies. En cas de menace, elle peut émettre un cri strident destiné à faire fuir l’ennemi. Pour dormir et garder sa chaleur, elle s'enroule sur elle-même en mettant sa tête dans sa queue.

Pourquoi l’hermine change-t-elle de couleur ?

La plupart du temps, l'hermine est brune sur le dessus et blanche en-dessous. Sa mue a lieu deux fois par an, au printemps et en automne. Quand l'hiver approche, elle revêt son pelage blanc uniquement lorsque les températures descendent en-dessous de -1°C. Sa couleur blanche est en fait due à l'absence de mélanine dans ses poils. S’il ne neige pas, cette transformation n’a plus aucun intérêt ! L’hermine devenue blanche serait alors plus visible sur la terre brunâtre. Plus au sud, elle va donc généralement conserver son pelage brun tandis que les populations du nord deviendront blanches comme neige. Les individus situés entre deux régions arboreront parfois un pelage pie bicolore.

storage?id=2045618&type=picture&secret=HeMFBBLrOmYLKZduPZRw6cbN0TqvrVj1zgdz3QMS&timestamp=1640012677storage?id=2045656&type=picture&secret=EdFCoIMNTKZAqOX3H0gyWx0qMoOuPCniO8Biab16&timestamp=1640013216

Forêts, campagnes, marais... l'hermine n'est pas difficile quant au choix de son domicile

Après quatre semaine de gestation, l'hermine donne naissance à 4 à 12 petits dans des pierriers, des tas de paille ou des fissures murales. À partir de 7 semaines environ, les jeunes sortent du nid pour jouer. Le sevrage s’effectue dès cette époque et jusqu’à 12 semaines. En théorie, l’hermine est plutôt solitaire et discrète. Elle peut vivre 10 ans au mieux, mais sa longévité est en moyenne de 1 à 2 ans.

On rencontre l’hermine en forêt comme en campagne, et même dans des endroits humides comme des marais. Il lui faut des refuges tels que des trous dans des tas de pierres, des éboulis, des buissons. En zone rurale, on peut la trouver à proximité des habitations.

Au fil des siècles, la voilà la Blanche Hermine

Au Moyen-Âge, l'hermine symbolisait le courage et la pureté. D'ailleurs, sa fourrure ornait régulièrement les robes des nobles ou du clergé tandis que les chevaliers en recouvraient leurs boucliers. Ces valeurs ont poussé la Bretagne à en faire son emblème dès le XIVe siècle. Une légende raconte qu’une hermine traquée se serait retrouvée acculée entre les chasseurs et la rivière et qu’elle aurait préféré se rendre plutôt que de risquer de salir son beau pelage. Ce mythe a ainsi donné naissance à la devise "Kentoc'h mervel eget em zaotra" en breton, qu'on peut traduire par "Plutôt la mort que la souillure".

Sa magnifique fourrure blanche ornait jadis le manteau des monarques, puis la robe des magistrats, remplacée aujourd’hui par de la matière synthétique. Si sa robe hivernale lui a longtemps valu d’être chassée pour sa fourrure, ce n’est heureusement plus le cas. En revanche, même si elle n'est pas inscrite sur la liste rouge de l'UICN des espèces menacées d'extinction, elle figure sur celle des espèces que l’on peut chasser . En plus de la chasse, l'hermine est aujourd'hui menacée par le trafic routier, les poisons données aux rongeurs et le développement intensif des espaces agricoles. L’hermine a en effet besoin de paysages variés et comportant de nombreuses cachettes pour pouvoir se développer.

L'hermine est également la star d'une chanson de Gilles Servat intitulée "La Blanche Hermine" et composée en 1970, dont le texte est l'affirmation revendiquée de l'identité bretonne. La chanson, qui appelle à la lutte armée contre les Français, est rapidement devenue un hymne en Bretagne.

storage?id=2045604&type=picture&secret=Vnqa5W68L5qOqofE89dJhqDHwqP9wUyciLfOuUjP&timestamp=1640012319

L'hermine dans une Oasis Nature

Les nombreuses études réalisées montrent que si la gamme des proies de l'hermine est assez large, les principales sont les petits rongeurs dont le campagnol terrestre. Puis viennent les lapereaux et les oiseaux, les poissons, les reptiles, les insectes, les vers de terre, et même, irrégulièrement, quelques taupes, ou des musaraignes. L'hermine a donc une nette préférence pour les micromammifères.

Du fait qu'elle chasse les campagnols et les mulots (et même les rats !), l'hermine est un précieux auxiliaire ! Bien qu'elle n'épargne ni les oiseaux, ni les oeufs, ni les jeunes lapins. Si votre Oasis Nature abrite un poulailler, il doit être conçu pour empêcher les intrusions nocturnes. Mais les hermines ne s'en prennent généralement pas au poulailler du domaine qu'elles habitent. Les tas de pierre ou de fagots de bois leur offrent des abris. Elle apprécie également les haies, murets et broussailles de votre jardin.

L’hermine, grande destructrice de micromammifères, ne peut être accusée de poser des problèmes, au contraire. Selon le bulletin n°98 de l'ONCF (aujourd'hui OFB), « il n’est pas rare de l’observer en pleine action sur les petits rongeurs, ce qui lui vaut une assez bonne réputation d’efficacité et d’utilité dans la lutte contre les “ravageurs” des cultures et des prairies ». Elle n’a aucune influence négative sur les activités économiques, sur la flore et la faune.

Vous pouvez ainsi convier sans risque l'hermine au sein de votre Oasis Nature, votre refuge à biodiversité où il fait bon vivre en harmonie avec la nature.

___

storage?id=2045661&type=picture&secret=On3harTZy4vmZ8jouKkMBzLQPcIkUQauyk2icPVP&timestamp=1640013341

Rejoignez le réseau Oasis Nature en 2 étapes : adhérez à Humanité et Biodiversité puis créez gratuitement votre Oasis Nature !

storage?id=2045659&type=picture&secret=kaO0iQVP5WhrD9MUDIRu9lNpNhuSHUEF6BJLs6Kh&timestamp=1640013315storage?id=2045658&type=picture&secret=6As7gUEag3QDA6Yg1Kiqhtg1VGkUT4pNHKi4jyEO&timestamp=1640013289
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Oasis Nature
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
#MonOasisNature : merci pour votre mobilisation !

#MonOasisNature : merci pour votre mobilisation !

Poursuivez ici selon votre inspiration...Le 22 mai 2020, Journée mondiale de la biodiversité,...

26 mai 2020
Visite de l'Oasis Nature du "Jardin éco-poétique du 16 bis"

Visite de l'Oasis Nature du "Jardin éco-poétique du 16 bis"

Le 4 juillet, venez fêter les Jardins ouverts au "Jardin éco-poétique du 16 bis" à...

29 juin 2020
Traversée de la France à pied : une Oasis Nature semi-sauvage

Traversée de la France à pied : une Oasis Nature semi-sauvage

Poursuivez ici selon votre inspiration...Humanité et Biodiversité soutient la Traversée de la...

30 décembre 2020
Comment concevoir un jardin en Oasis Nature ?

Comment concevoir un jardin en Oasis Nature ?

La conception d'un jardin écologique "Oasis Nature" doit tenir compte de la zone climatique et...

15 mars 2012
Une prairie fleurie dans votre jardin

Une prairie fleurie dans votre jardin

Développer une prairie fleurie pour faciliter la biodiversité, c'est idéal si votre jardin est...

3 février 2012
Installer un nichoir à oiseaux

Installer un nichoir à oiseaux

Vous aimeriez vous aussi participer à la sauvegarde des oiseaux ? Vous souhaitez un ou des...

2 février 2012