Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Alerte : les chasses traditionnelles sont de retour !

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Alerte : les chasses traditionnelles sont de retour !

Publié le 25/07/2022

C'était une promesse du candidat Macron au Président de la fédération nationale de chasse (FNC) : réautoriser les chasses traditionnelles (pantes, matoles et filets). Jusqu'au 10 août, le ministère de la Transition écologique soumet à la consultation du public trois projets d'arrêtés autorisant la chasse de l'alouette des champs, du vanneau huppé et du pluvier doré pour la saison 2022-2023.

Répondez NON aux consultations avant le 10 août !

Une « refonte intégrale » des textes a été ainsi élaborée afin de « respecter les exigences de la directive Oiseaux » et ainsi, tenter de ne pas subir à nouveau la suspension accordée par le Conseil d'État précédemment saisi par les associations de protection de la nature.

Peu importe que l'alouette des champs soit classée NT (quasi menacée) en France par l'UICN, le ministère de la Transition écologique propose un quota de chasse de 106 500 individus !

Peu importe que le vanneau huppé soit classé NT (quasi menacé) en France par l'UICN, le ministère de la Transition écologique propose un quota de chasse 1 200 individus ! Comprenne qui pourra... Quant au pluvier doré, 30 individus, on frise le ridicule.

Le « nouveau monde » c'est pour plus tard, beaucoup plus tard ! En attendant, notre seule arme est de nous mobiliser en masse pour répondre à cette consultation faite au cœur de l'été, un hasard sans doute...

Pourquoi se mobiliser contre ces méthodes de chasse ?

Si ces chasses ont eu leur importance dans le passé compte tenu de la dureté de la vie dans nos campagnes, ce n'est plus le cas actuellement ! Ces méthodes d'un autre temps n'ont aujourd'hui plus plus aucun intérêt sauf auprès de quelques passionnés.

Pire, elles risquent fort de mettre à mal les espèces concernées en les faisant passer sous des seuils de populations d'où il leur sera difficile voire impossible de connaître un regain démographique.

Ces espèces d'oiseaux ont pourtant une grande importance car elles limitent les populations d'insectes, d'annélides (vers), de mollusques et sont d'excellents disséminateurs de graines, baies et fruits. Elles sont ainsi d'importants acteurs de la migration végétale et du brassage génétique des végétaux, clés de l'adaptation de nos écosystèmes aux changements climatiques.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Chasse Espèces menacées
29 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

Les adhérents d'Humanité et Biodiversité viennent de recevoir L'Écho n°120, édition estivale de...

31 juillet 2020
Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Analyse et propositionsLa note présentée en pièce jointe concerne les problèmes de dégâts...

30 septembre 2019
Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Saisie par Humanité et Biodiversité, France Nature Environnement, la LPO et l’ASPAS en septembre...

4 octobre 2019
Notre position sur la chasse

Notre position sur la chasse

Notre association pose cinq revendications essentielles pour encadrer les activités de chasse et...

6 juillet 2018
Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Contre l'avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et malgré les pressions politiques...

28 août 2020
Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Au lendemain de l'annonce de la suspension de la chasse à la glu, le ministère de la Transition...

31 août 2020