Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Contre l'avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et malgré les pressions politiques exercées (rendez-vous obtenu auprès du cabinet du Premier Ministre) et malgré une campagne médiatique et diverses manifestations, le Président de la République a pris une sage décision et, après avoir reçu le Président de la FNC en présence de Barbara Pompili, Ministre en charge de l'écologie, a décidé d'interdire la chasse à la glu.

Cette décision dont il faut se réjouir était fortement espérée.

Espérée au niveau européen ; la France était le dernier pays à pratiquer cette chasse. Voulue obstinément par les associations de protection de la nature avec la Ligue pour la protection des oiseaux qui avait interpellé de nombreuses fois le gouvernement ainsi que le Conseil d'Etat. Humanité et Biodiversité s'était toujours associée à ces démarches et les avaient soutenues.

Cette chasse n'était pas sélective car il n'y avait pas que les merles et grives qui se faisaient engluer. Toutes sortes d’oiseaux se faisaient prendre dont des espèces protégées. La vidéo tournée par le LPO prouvait, s'il en était encore besoin, que cette chasse non sélective était mortelle pour de nombreuses espèces de passereaux protégés. La seule sélection était la taille (en gros, tous les oiseaux de la taille égale ou inférieure à un merle, appelés souvent tous d’ailleurs indistinctement becs-figues, se faisaient prendre).

Cette chasse est cruelle car il y a beaucoup de casse ; les pattes et ailes des passereaux sont très sensibles et il faut beaucoup de patience et de soins pour ôter la colle et soigner plumes arrachées, pattes et ailes cassées ou fracturées.

A noter le soutien massif de la population pour la suppression de cette chasse cruelle qui s'est manifesté aussi bien dans les sondages d'opinion que dans les consultations publiques, avec, pour cette dernière, la colère de ne pas être entendu. Ce soutien a été déterminant, retenons la leçon.

Espérons que dans un an cette sage décision présidentielle soit définitivement confirmée. Restons vigilants ! Et qu'on ne garde trace de cette pratique, qui a eu son intérêt autrefois notamment alimentaire, que dans nos écomusées et pour les travaux de nos historiens et ethnologues.

Documents
icoPaperclip32Dark Note_de_positionnement_HB_chasse_Version_publique (1).pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Chasse
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

Les adhérents d'Humanité et Biodiversité viennent de recevoir L'Écho n°120, édition estivale de...

31 juillet 2020
Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Analyse et propositionsEn brefLa note présentée en pièce jointe concerne les problèmes de dégâts...

30 septembre 2019
Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Poursuivez ici selon votre inspiration...Saisie par Humanité et Biodiversité, France Nature...

4 octobre 2019
Notre position sur la chasse

Notre position sur la chasse

Poursuivez ici selon votre inspiration...Notre association pose cinq revendications essentielles...

6 juillet 2018
Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Contre l'avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et malgré les pressions politiques...

28 août 2020
Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Au lendemain de l'annonce de la suspension de la chasse à la glu, le ministère de la Transition...

31 août 2020