Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Dites OUI à la suspension de la chasse du Grand tétras

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Dites OUI à la suspension de la chasse du Grand tétras

Publié le 28/07/2022

Le ministère de la Transition écologique a ouvert une consultation publique concernant la suspension de la chasse du Grand tétras, un oiseau gravement menacé. Nous vous invitons à donner un avis favorable sur le site du ministère avant le 10 août 2022 pour soutenir cette proposition.

Pourquoi se mobiliser en faveur du Grand tétras ?

Cet oiseau discret également connu sous le nom de Coq de bruyère vit dans les forêts de conifères en altitude et est protégé dans les Vosges et le Jura depuis 1981. Mais dans les Pyrénées, malgré le déclin attesté de ses effectifs (qui ont été divisés par cinq depuis les années 1960 !), le grand tétras n’est toujours pas protégé. Pourtant, il figure sur la Liste rouge française des oiseaux menacés, avec le statut « vulnérable ».

La chasse du Grand tétras contribue à son déclin de manière directe, en tuant ou en blessant mortellement des oiseaux, mais surtout de manière indirecte, par le dérangement qu’elle provoque. En hiver, le Grand tétras a besoin de tranquillité pour pouvoir s’alimenter – il se nourrit d’aiguilles de pin qu’il digère très lentement – sans être obligé de s’envoler pour fuir les chasseurs et leurs chiens, sinon il s’épuise et finit par mourir.

Malgré la situation dramatique de cette espèce, les pouvoirs publics ont toujours refusé de suspendre sa chasse, sous la pression du monde cynégétique. Sept associations de protection de la nature ont dû saisir le Conseil d’État pour demander un moratoire national sur la chasse du Grand tétras et la justice leur a donné raison. Nous vous invitons à soutenir ce moratoire en participant à la consultation publique.

Comment participer à la consultation ?

Rendez-vous avant le 10 août sur la page web de la consultation pour avoir plus d’informations et postez votre commentaire sur la page prévue à cet effet. Il est important de personnaliser votre réponse et de ne pas faire un simple copier-coller des arguments proposés, pour que votre réponse soit bien comptabilisée lors de la synthèse de cette consultation.

Répondre à la consultation sur : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-suspendant-la-chasse-du-grand-a2672.html

Que dire ?

Nous vous invitons à répondre à la consultation en donnant un avis favorable au projet de moratoire. Vous pouvez demander également au gouvernement de mieux protéger les habitats du Grand tétras, qui sont détruits ou morcelés par de nombreux aménagements touristiques ou forestiers.

Voici quelques arguments que vous pouvez utiliser :

  • Le Grand tétras figure sur la Liste rouge française de l’UICN (un indicateur scientifique largement reconnu) avec le « statut » vulnérable, ce qui signifie qu’il est menacé d’extinction.
  • Les effectifs du Grand tétras dans les Pyrénées ont été divisés par cinq depuis les années soixante : il reste désormais moins de 2000 mâles (ou coqs) sur le versant français, selon les derniers comptages.
  • Sur le versant espagnol des Pyrénées, la chasse du Grand tétras est interdite depuis 1981.
  • La chasse contribue directement au déclin des effectifs en tuant et en blessant des oiseaux.
  • La chasse contribue aussi indirectement au déclin des effectifs par le dérangement important qu’elle amplifie en hiver, une période où le Grand tétras est vulnérable et doit rester absolument tranquille. La peur du coup de fusil augmente la distance de fuite de l’oiseau et occasionne des dérangements répétés par les chasseurs, leurs chiens, et les touristes présents en hiver pour des activités de neige hors station, qui empêchent le tétras de se nourrir et l’épuisent en l’obligeant à s’envoler pour fuir.
  • Depuis une dizaine d’années, les tribunaux administratifs ont cassé plus de cinquante arrêtés préfectoraux autorisant la chasse du Grand tétras dans les Pyrénées, au motif que la poursuite de la chasse est incompatible avec la protection de cette espèce.
  • Le Conseil d’État a ordonné au ministère de la Transition écologique de suspendre la chasse du Grand tétras pour une durée de cinq ans, afin de permettre à cette espèce de reconstituer ses effectifs.

Allons plus loin : partagez la mobilisation

Plus nous serons nombreux à nous exprimer pour la protection du Grand tétras, plus nous aurons de chance d’être entendus. N’hésitez pas à mobiliser votre entourage : bouche-à-oreille, courriel, partage sur les réseaux sociaux… Nous avons jusqu’au 10 août 2022 pour faire pencher la balance !

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Chasse Espèces menacées
5 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

L'Écho n°120 "Déterrage du blaireau : stoppons le massacre !"

Les adhérents d'Humanité et Biodiversité viennent de recevoir L'Écho n°120, édition estivale de...

31 juillet 2020
Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Effet des populations d’ongulés sur la biodiversité

Analyse et propositionsLa note présentée en pièce jointe concerne les problèmes de dégâts...

30 septembre 2019
Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Gestion de la tuberculose bovine : le Blaireau a bon dos !

Saisie par Humanité et Biodiversité, France Nature Environnement, la LPO et l’ASPAS en septembre...

4 octobre 2019
Notre position sur la chasse

Notre position sur la chasse

Notre association pose cinq revendications essentielles pour encadrer les activités de chasse et...

6 juillet 2018
Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Emmanuel Macron proscrit la chasse à la glu pour la saison 2020-2021

Contre l'avis de la Fédération nationale des chasseurs (FNC) et malgré les pressions politiques...

28 août 2020
Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Tourterelle des bois : Emmanuel Macron accepte la demande des chasseurs

Au lendemain de l'annonce de la suspension de la chasse à la glu, le ministère de la Transition...

31 août 2020