Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Agriculture : nous demandons la dissolution de la cellule Demeter

Agriculture : nous demandons la dissolution de la cellule Demeter

Poursuivez ici selon votre inspiration...

A l’occasion de l’ouverture du Salon de l’Agriculture le 20 mars, le Président de la République l’a annoncé : « Je ne tolérerai aucune violence à l'égard des agriculteurs ». Humanité et Biodiversité ne peut qu’approuver un tel message, que ce soit à l’égard des agriculteurs ou de toute autre population.

En revanche, lorsque le Ministère de l’Intérieur établit une convention avec deux syndicats agricoles dont l’un des objectifs est de dénoncer des « actions de nature idéologique », les associations de protection de l’environnement ne peuvent que le condamner. Avec 26 associations, Humanité et Biodiversité dénonce cette mise à disposition de moyens publics, et demande dans un courrier au Premier Ministre la dissolution immédiate de la cellule Demeter.

2 défis à ne pas opposer : les conditions de vie des agriculteurs et la transition agro-écologique

Depuis plusieurs années, la situation économique et financière des paysans a fait l’objet de nombreuses études et communications. Comme l’ensemble de la société, nous estimons que la France doit être fière de ses paysans et que ceux-ci doivent percevoir des revenus décents.

Dénonçant systématiquement toute action violente et consciente de l’importance des mutations nécessaires, Humanité et Biodiversité et France Nature Environnement ont toujours prôné le dialogue dans les territoires pour la nécessaire transition du modèle agricole. Les associations du mouvement défendent dans toutes les instances une agriculture respectueuse des agriculteurs et de leur santé, de la santé de l’ensemble de la population et de l’environnement. Un travail du quotidien, avec des associations paysannes, pour améliorer les conditions de vie des agriculteurs de ce pays : leur assurer un meilleur revenu, de meilleures conditions de travail et une plus grande reconnaissance du travail qu’ils mènent au quotidien.

La cellule Demeter pénalise le fait de remettre en question l’agriculture intensive

Le 13 décembre, lors de la mise en place de cette cellule spécialisée, Christophe Castaner déclarait : « Nous devons assurer la sécurité des agriculteurs et les défendre impérativement ». Mais le problème réside dans le périmètre d’action de cette cellule. Le Ministre de l’Intérieur précise que ceci concerne « des actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ». Au-delà de l’affichage, il s’agit désormais de criminaliser l’expression d’une opinion, en contradiction formelle avec le principe de liberté d’opinion.

Avec 26 autres associations, Humanité et Biodiversité demande la dissolution immédiate de la cellule Demeter, condition indispensable pour apaiser les relations avec le monde paysan, dans une lettre ouverte adressée ce jour au Premier Ministre Edouard Philippe.

LIRE LA LETTRE OUVERTE SOUS L'ARTICLE

Le périmètre de compétence de la cellule DEMETER :

La nécessité d’appréhender la globalité du phénomène des atteintes au milieu agricole implique que le périmètre de compétence de la Cellule DEMETER englobe la prévention et le suivi :

des actes crapuleux, qu’il s’agisse d’une délinquance de proximité et d’opportunité (ex : vol isolé de gasoil ou d’outillage,etc.) ou d’une criminalité organisée voire internationale (ex : filière de vol de GPS agricole, etc.) ;

des actions de nature idéologique, qu’il s’agisse de simples actions symboliques de dénigrement du milieu agricole ou d’actions dures ayant des répercussions matérielles ou physiques.

Peuvent ainsi être citées, de manière non exhaustive :

-les vols (d’engins, de matériels, de production, etc.) visant les exploitations agricoles de tous types (élevage, pisciculture, culture, viticulture) ;

- les dégradations (incendies, sabotage de matériel, etc.) commises à l’encontre des exploitations agricoles de tous types ;

- les cambriolages commis aux seins des exploitations agricoles (hangars, etc.) ou aux domiciles des agriculteurs ;

- les violations de domiciles ou intrusions visant des exploitations agricoles ou des professionnels de l’agro-alimentaire aux fins d’y mener des actions symboliques (libération d’animaux, tournage de vidéos clandestines,etc.) ;

- les occupations illégales de terrains agricoles aux fins d’installation temporaire par des groupes constitués de gens du voyage ou d’organisation d’événements festifs non autorisés (free-parties) ;

- les dégradations commises à l’encontre de certains professionnels liés aux milieu agricole ou agro-alimentaire (boucheries, abattoirs, activités de transport d’animaux d’élevage, etc.) ;

- les actions anti-fourrure liées à des élevages spécifiques ;

- les actions menées par certains groupes antispécistes vis-à-vis du monde de la chasse, intimement lié au monde agricole (impact de la régulation cynégétique sur la protection des cultures, identité rurale, etc.) peuvent être intégrées à la cellule DEMETER en fonction des circonstances.

En savoir plus sur : https://www.interieur.gouv.fr/Le-ministre/Dossiers-de-presse/Presentation-de-DEMETER-la-cellule-nationale-de-suivi-des-atteintes-au-monde-agricole

Documents
icoPaperclip32Dark 20200227_CP_FNE_Demeter.pdf
Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Agriculture Alimentation
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Cahier de la Biodiversité n°1 :

Cahier de la Biodiversité n°1 :

"Stratégies européennes pour l’alimentation et la biodiversité et agriculture française"Pour...

22 juillet 2020
PAC post 2020 : lettre ouverte au Président de la République

PAC post 2020 : lettre ouverte au Président de la République

Poursuivez ici selon votre inspiration...POPULARITÉ28PAC post 2020 : lettre ouverte au Président...

16 juillet 2020
Les citoyen.ne.s français.es et la réforme de la PAC

Les citoyen.ne.s français.es et la réforme de la PAC

Pour la prochaine PAC, plus de 85% des Français·es demandent une juste rémunération des...

24 juin 2020
Agriculture : nous demandons la dissolution de la cellule Demeter

Agriculture : nous demandons la dissolution de la cellule Demeter

Poursuivez ici selon votre inspiration...A l’occasion de l’ouverture du Salon de l’Agriculture...

28 février 2020
Les distances de sécurité dans l’épandage des pesticides :

Les distances de sécurité dans l’épandage des pesticides :

Que penser du projet de décret ?Début septembre, le gouvernement annonçait les distances...

16 septembre 2019
Semaine pour les alternatives aux pesticides : prenez part à l'action !

Semaine pour les alternatives aux pesticides : prenez part à l'action !

Humanité et Biodiversité est partenaire de la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides...

23 février 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus