Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
La Revue H&B n°6 spécial forêt et biodiversité

La Revue H&B n°6 spécial forêt et biodiversité

Forêt rime avec biodiversité… Il suffit pour s’en convaincre de quelques chiffres. Sur une superficie totale de la forêt métropolitaine de 16,3 millions d’hectares, 19 % est classé en site Natura 2000, un chiffre qui monte à presque 30 % pour les seules forêts publiques (38 % pour les seules domaniales). 44 % des 7 millions d’hectares du réseau Natura 2000 est constitué de forêts.

8 % des 6 143 espèces végétales recensées en France sont strictement forestières. En prenant en compte les milieux associés, on peut considérer que les forestiers gèrent 72 % des espèces de la flore de France. Ces espèces végétales strictement forestières ne représentent que 2 % des espèces menacées (Livre rouge national des espèces menacées, Tome 1), bien peu en comparaison des milieux cultivés.

En ce qui concerne les espèces animales, 73 espèces de mammifères sont susceptibles d’être rencontrées en forêt, dont 38 sont strictement forestières et 18 en danger ou vulnérables (chauves-souris notamment), et du côté des oiseaux, on compte 120 espèces susceptibles d’être rencontrées en forêt, dont 55 strictement forestières et 16 en danger ou vulnérables. 60 % des espèces de papillons d’Europe seraient strictement forestières.

Il est par ailleurs reconnu que la forêt joue un rôle de refuge pour de nombreuse espèces autrefois fréquentes en milieux ouverts et que l’on trouve aujourd’hui majoritairement en milieu forestier (Cerf, Sonneur à ventre jaune, Busard Saint-Martin, Engoulevent d’Europe…).

storage?id=1505349&type=picture&secret=u9qE1hreuovMMSdmWTpjD0NmdH75R9jJ62yOnsTy&timestamp=1617206842

L’importance et la richesse des habitats forestiers se reflète dans la directive Habitats. Ce ne sont pas moins de 33 % des habitats d’intérêt communautaire et 42 % des habitats d’intérêt prioritaire qui sont forestiers. Si l’on ajoute les habitats associés (hébergés au sein des habitats forestiers) dont les forestiers ont aussi la responsabilité, ces pourcentages s’élèvent à 90 et 93 % dont certains sont prioritaires (forêts de ravins - érablaies et tilliaies), tourbières boisées, aulnaies-frênaies, pinèdes de pin de Salzmann, pinède de pins noirs endémiques en Corse, forêts endémiques à Genévrier thurifère, chênaie sèche à poirier...).

Quelle est l’histoire de cette biodiversité, est-elle menacée, et comment évolue-t-elle ? Quelles sont les conditions de son maintien, comment est-elle prise en compte dans la gestion des forêts publiques et privées, dans les politiques forestières, et peut-on concilier forêt de production et préservation de la biodiversité ? De nouveaux débats émergent aussi dans le contexte actuel de changement climatique qui ne sera pas sans effet sur les trajectoires écologiques de nos forêts. Faut-il plus de libre évolution ? Faut-il plus protéger les forêts anciennes notamment ? Ou même, tenter de renaturer certains espaces ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles les auteurs* de ce numéro spécial forêt et biodiversité de notre association ont tenté de répondre. Des auteurs qui viennent d’horizons très variés et représentent l’ensemble des acteurs présents en forêt, scientifiques, professionnels, associatifs, ou particuliers.

C’est aussi l’occasion de balayer l’ensemble des usages de la forêt, des forêts urbaines aux forêts littorales, du sylvopastoralisme à la futaie régulière productrice de nos plus beaux bois d’œuvre, ou encore des taillis producteurs de bois énergie, de la gestion pour la protection des dunes ou des montagnes à la forêt préservée, de la forêt loisir pour les citadins ou terrain de chasse à la forêt réensauvagée, autant de formes diverses qui illustrent la multifonctionnalité de la forêt dans nos sociétés modernes.

storage?id=1560601&type=picture&secret=AglDPOMm480KqBXHwvxZOWgDTF2TCNXz4QIprdpo&timestamp=1619693496

*Auteurs : Jean-François Antoine, Michel Badré , Christian Barthod, Michel Bartoli, Sandrine Bélier, Nolwenn Blache, Christophe Bouget, Bernard Boullard, Nelly Boutinot Lionel Causse, Pascal Cavallin, Jérôme Chave, Bernard Chevassus-au-Louis, Gilbert Cochet et Béatrice Kremer-Cochet, Andrée Corvol, Christophe Déprés, Bernard Frochot, Sébastien Gardon, Amandine Gautier, Camille Gazay, Guillaume Gigot, Pierre Gonin, Marion et Frédéric Gosselin, Loïc Gouguet, Francis Hallé, Jacques Hazera, Philppe Heleisen, Michel Hermeline, Patrice Hirbec, Philippe Janssen, Nathalie Jaupart, Laurent Larrieu, Hervé Le Bouler, Albert Maillet, Pascal Mathieu, Louis-Michel Nageleisen, Jean Obstancias, Marine Pace, Yoan Paillet, Gilles Pipien, Anne-Caroline Prévot, Geneviève Rey, Guillemette Rolland, Paul Rouveyrol, Jérôme Saglio, Julien Touroult, Isabelle Witté

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Forêt
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Les grands animaux de la forêt

Les grands animaux de la forêt

Poursuivez ici selon votre inspiration...La forêt abrite de nombreuses espèces animales, les...

6 mars 2012
Le chevreuil

Le chevreuil

Poursuivez ici selon votre inspiration...BIOLOGIELe chevreuil (Capreolus capreolus) est le plus...

6 mars 2012
Le cerf

Le cerf

Poursuivez ici selon votre inspiration...BIOLOGIELe cerf élaphe (Cervus elaphus) est un...

6 mars 2012
Méthode Miyawaki

Méthode Miyawaki

Recréer une forêt naturelle rapidementQui est Akira Miyawaki?C'est un vieux Monsieur (plus de 90...

27 décembre 2019
Précieuses forêts riveraines: les ripisylves / 1

Précieuses forêts riveraines: les ripisylves / 1

Poursuivez ici selon votre inspiration...Qu’est-ce qu’une ripisylve ?C'est une formation arborée...

22 août 2016
Précieuses forêts riveraines: les ripisylves / 2

Précieuses forêts riveraines: les ripisylves / 2

Poursuivez ici selon votre inspiration...Les habitants des ripisylvesLes ripisylves servent...

23 août 2016