Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
Rapport du GIEC : un appel à l'action immédiate

Rapport du GIEC : un appel à l'action immédiate

Dans ce troisième volet du 6e rapport d’évaluation dédié à l’atténuation du changement climatique, les experts du GIEC plaident pour une réduction immédiate des émissions dans tous les secteurs et proposent des solutions et actions pour limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C... ou au moins à 2,0 degrés par rapport à l'ère préindustrielle (1850).

« Nous nous trouvons à la croisée des chemins. En prenant les bonnes décisions aujourd'hui, nous pouvons garantir un avenir vivable. Nous disposons des outils et du savoir-faire nécessaires pour limiter le réchauffement », explique le président du GIEC, Hoesung Lee, lors de la conférence de presse du 4 avril 2022. Ce 3ème rapport, plus « politique » que les précédents, présente des solutions et émet des préconisations pour respecter la limite de 1,5°C. Ces recommandations visent tous les secteurs impliqués dans l’émission de gaz à effet de serre (production d’énergie, transports, bâtiment, industries, finance…) mais impliquent également les citoyens, en appelant à un changement de mode de vie et de consommation vers plus de sobriété.

La séquestration du carbone est un autre axe, complémentaire à la baisse d’émissions, qui doit permettre d’atteindre le zéro émission nette. Ce rôle de séquestration est en grande partie assuré par les terres et l’Océan et de nombreux écosystèmes constituent de véritables puits de carbone. Face aux solutions technologiques coûteuses et encore inopérationnelles, la nature se révèle un allié de choix dans la lutte contre le changement climatique. De nombreux écosystèmes et la biodiversité sont cependant menacés par les dérèglements climatiques, comme l’indique le précédent rapport du GIEC. Les problématiques de changement climatique et de déclin de la biodiversité sont donc étroitement intriquées. Il est nécessaire de lier ces enjeux et de mettre en œuvre des mesures opérant une synergie entre lutte contre le changement climatique et préservation de la biodiversité. Les experts du GIEC recommandent d’appliquer des solutions ciblées pour favoriser la biodiversité et permettant de mieux nous adapter au changement climatique et préserver l’approvisionnement en nourriture, en eau en bois. La reforestation, les pratiques agricoles favorisant la séquestration du carbone du sol, les solutions fondées sur la nature pour l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, peuvent contribuer aux efforts pour atteindre la neutralité carbone. La protection et la restauration des écosystèmes apparaît également essentielle.

Les efforts actuels sont insuffisants et les experts du GIEC exhortent à une action immédiate et radicale pour respecter l’objectif ambitieux de 1,5°C et éviter les impacts irréversibles, notamment sur la biodiversité. Retarder l’action rend plus difficile l’atteinte de cet objectif et fait peser des risques, ainsi que des coûts, d’adaptation sur les générations futures. Il est donc crucial d’enclencher, dès aujourd’hui, une action durable, significative et équitable, pour atténuer le changement climatique, en impliquant l’ensemble des acteurs et citoyens. Jim Skea, expert du GIEC, conclue « Ce rapport montre qu’en agissant aujourd'hui, nous donnerons sa chance à un monde plus juste et plus durable. Pour résumer : Nous savons ce qu’il faut faire. Nous savons comment le faire. C’est à nous d’agir maintenant. »

En savoir plus :

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
Climat
1 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Méthode Miyawaki : recréer rapidement une forêt naturelle

Méthode Miyawaki : recréer rapidement une forêt naturelle

Qui est Akira Miyawaki ? C'est un vieux Monsieur de plus de 90 ans, éminent botaniste et...

27 décembre 2019
Le dérèglement climatique : un défi pour les plantes

Le dérèglement climatique : un défi pour les plantes

Colloque SNHF 2021 décliné sous 5 webinaires les mardis du 25 mai au 22 juinOn parle de...

3 mai 2021
La loi climat et résilience peut aller plus loin pour la biodiversité !

La loi climat et résilience peut aller plus loin pour la biodiversité !

Le 4 mai dernier, l’Assemblée nationale a voté en première lecture le projet de loi climat et...

20 mai 2021
Congrès mondial de la nature : du 3 au 11 septembre à Marseille

Congrès mondial de la nature : du 3 au 11 septembre à Marseille

Après plusieurs reports causés par la crise sanitaire de Covid-19, le Congrès mondial de la...

29 mai 2021
L'Écho n°123 spécial rapport d'activité 2020

L'Écho n°123 spécial rapport d'activité 2020

L'édition printemps 2021 de notre magazine trimestriel adhérent L'Écho vient de paraître. Ce...

11 juin 2021
Agir en famille pour la biodiversité : 9 conseils pour un impact positif

Agir en famille pour la biodiversité : 9 conseils pour un impact positif

La préservation de l’environnement et l’avenir des générations futures est une préoccupation...

1 juillet 2021